BRU Gérard

Discipline(s)
Peintre
Informations de contact
Mr. Gérard BRU

Département

Statut
Artiste libéral
N° Siret, code APE
430107201
Mon Histoire

Gérard Bru ou l’éclat du silence
Gérard Bru est un peintre languedocien dont la renommée dépasse et
région et pays. Né en 1949 à Saint-Mathieu-de-Tréviers, petit paradis
héraultais cerné de montagnes boisées, il regagne l’Occitanie après un
détour parisien. Cet artiste autodidacte demeure imprégné de la
luminosité, des couleurs, des thèmes issus de ses racines primitives.
Son oeuvre en est le reflet, mâtinée de son regard multicolore acéré, de
sa sensibilité toujours déployée.
Une oeuvre ensoleillée
Ce serait un topos que d’assimiler le sud au soleil, les peintres à la
lumière. Néanmoins l’un comme l’autre constituent la trame des
tableaux de Gérard
Bru. Malgré des aplats francs et concentrés d’huile uniforme structurée,
quasi sculptés au couteau, une lumière irradie de la toile comme une
épiphanie. D’où jaillit-elle ?
Une subtile juxtaposition de couleurs
La couleur en soi n’existe pas. Le regard la reconstitue. Une question
d’optique, un constat organique. Ici, le jaillissement s’élabore dans la
franchise, dans l’opposition. Couleurs primaires savamment
juxtaposées, au jugé de l’oeil et de la sensibilité. Soudain le miracle
paraît : éblouissement. La dominante rouge est éclatement,
épanouissement. Car voilà la vie qui bat. Là, des stries noires coupent
le rythme, le réajustent ; ailleurs, des blancs planifient cet
enchâssement. Parfois, des oranges, des bleus hésitent volontairement,
faisant basculer la structure.
Un agencement maîtrisé
Aux formes sciemment basiques se combinent parfois des floutés. Des
clairs-obscurs nuancés. Ce sont les ciels : indicibles, impalpables,
inaccessibles. Ce sont les mystères de l’oeuvre où la vie se fond, avec
laquelle elle se confond. Les marines laissent rêveur, les bords de plage
n’ont ni nom ni âge. Un art hors du temps, qui s’arrête un instant.
Une imprécision volontaire
Quand ? Les tableaux se révèlent rarement datés, plus
occasionnellement titrés. Chacun voit ce qu’il veut, quand il le veut.
Intemporalité, universalité. Seul le format est notifié et révélé, révélateur.
Vous êtes dans le domaine de la grandeur. Carré, panoramique,
paysage : tout est géant, l’oeuvre déborde la toile. Tout vous prend, vous
engloutit… à l’infini.
Une évolution permanente
En deçà des tableaux contemporains, l’on peut aisément remonter aux
ouvrages primitifs. Traits
abrupts visant l’essentiel. Pure curiosité intellectuelle et visuelle : on
aime un artiste, on aime tout. Du début jusqu’à la fin, celle qui n’existe
point, tout véritable peintre étant au-delà. Il s’agit de l’oeuvre d’une vie,
de la vie d’une oeuvre. Donc, un oeuvre, le grand oeuvre.
Un incontournable
Gérard Bru, peintre aux multiples facettes, aux couleurs protéiformes,
aux paysages plans s’ouvre à des interprétations par myriades, à des
sensations à profusion ; il s’ouvre aux sens. À chacun de choisir celui
qui lui convient. Sans modération. Sérénité à l’état pur, silence mesuré.
À chacun de le peupler, de le faire vibrer. Sans hésitation. L’artiste
donne le tempo du monde, l’amateur d’art son propre rythme, éclatant.

Expositions, Galeries, Musées ...
Expositions(s) personnelle(s)
Expositions 2020- Solid’art - MONTPELLIER 2020- Invité chez le chef JL-RABANEL.** ARLES 2019- Invité d’honneur. Solon de Champagne sur Oise. 2019- Centre Culturel Villeneuve les Maguelones. 2019- Solid’art - MARSEILLE 2019- Solid’art - MONTPELLIER 2018- J
Atelier ouvert au public
Oui