Elia Pagliarino

Elia Pagliarino
Évaluer l'artiste
0.00

PREMIER PRIX DE CERAMIQUE : Pure Art Prize, Battle, Angleterre

Née en 1967, à la croisée d’ancêtres catalans et italiens, Elia Pagliarino partage son enfance avec les résidents handicapés de l’établissement où ses parents travaillent.

C’est certainement à partir de cet environnement, où l’irrationnel invite facilement à l’imaginaire, que s’est construit le socle de ses réflexions sur les apparences, les notions de normes et d’identité et la fonction des corps.

Elia Pagliarino vit et travaille dans l’Aude. Après des études d’arts plastiques puis d’arts appliqués à Toulouse, elle peint en parallèle de son métier de graphiste et scénographe. En 2014, elle décide de se consacrer exclusivement à son activité artistique, motivée par l’urgence (et la boulimie) de mettre en images et en volume les résultats de ses recherches.

Elle l’explique en quelques lignes :
« Ecartelés entre un passé tellement éphémère et un futur incertain, nous nous débattons tant bien que mal. Dans l’intervalle, je préfère refuser la morosité et proposer ma modeste contribution à UNE RÉSISTANCE AUX CIRCONSTANCES NÉGATIVES. Ma démarche artistique espère aller dans ce sens. Elle s’est construite de façon très intuitive, avec L’APPÉTIT D’UN ETHNOLOGUE ET LA CURIOSITÉ DE L’ENFANCE bien conservée.
J’y ajouterai un besoin irrépressible de COLLECTER, COLLECTIONNER, CONSERVER, motivée peut-être par LA CRAINTE DE LA PERTE : la perte des racines, la perte des belles choses, la perte du vivant. Mon univers artistique s’est donc développé naturellement en construisant des collections que je fabrique en puisant dans le réel. »

Les collections :

  • Mémoriser et transmettre : les “Balises©” (céramiques) conservent des chroniques de vies issues de tous les continents
  • Le rêve d’un monde hybride : les “Contes Sauvages”, dessins grands formats
  • Une nature en mutation :
    “Terra Mater”, l’homme-maître de la Nature (peintures)
    Les “Espèces en Voie d’Apparition©” & Cocons, création d’un écosystème imaginaire où les espèces menacées ouvrent la voie à de nouvelles espèces (vitrines d’entomologiste & sculptures)
    La mémoire populaire : “Unlimited”, où l’artiste revient sur les grands modèles de l’histoire de l’art avec une question comme point de départ : pourquoi certains portraits deviennent des icônes populaires? Un travail complexe sur la mémoire populaire et pour l’amour de l’histoire de l’art.
prochaine exposition personnelle : "Terre !", Lieu d'Art Contemporain La Mouche, Béziers / du 12 juill. au 12 nov. 2024

prochaine exposition personnelle : Galerie Jamault, Paris 4° / sept. oct. 2024

Muséum d'Histoire Naturelle de Perpignan, "Animaux 2.0", de mai à déc. 2024

7 avenue Henri Bataille 11700 MOUX
Atelier ouvert au public
Oui
Téléphone

    Statut artiste
    Artiste-auteur
    N° MDA ou Agesssa
    38205
    Galerie d'art de l'artiste

    Aucun élément à afficher pour le moment.