- Publicité -


Les 34 artistes plasticiens soutenus par la Drac Occitanie en 2019

 

Le service arts plastiques de la Drac Occitanie accompagne les plasticiens.

À ce titre, elle alloue chaque année deux types d’aides : l’aide individuelle à la création (AIC) permettant de financer un projet de recherche ou création et l’allocation d’installation ou d’achat de matériel (AIA).

La commission (consultative) chargée d’étudier les demandes s’est tenue à la Drac mi- avril.

Cette commission, dont les membres sont nommés par le préfet de région, comprend deux artistes professionnels, dont un est membre d’un syndicat représentant les artistes.
Font partie de cette commission en 2019: Emmanuel Latreille, directeur du Frac Occitanie-Montpellier; Guillaume Sonnet, directeur du Vallon du Villaret; Nicolas Daubanes, artiste; Magali Gentet, directrice du Parvis centre d’art; Antoine Marchand, directeur du Lait centre d’art; Gilles Conan, représentant du syndicat national des artistes-auteurs plasticiens.

76 dossiers ont été présentés, 34 ont été retenus : 19 AIC pour un total de 53 700 € et 15 AIA pour 38 300 €, soit une aide totale de 92 000€.

1. Les bénéficiaires 2019 de l’aide à la création

Montant des aides obtenues : entre 1 200 et 5 000 €.

Les 19 lauréats : Guilhem Roubichou, nouveaux médias, peinture, sculpture et installation; Renaud Helena, peinture et installation; Célie Falières, sculpture, installation et performance. Pour la réalisation d’un char inspiré des corsos fleuris du sud de la France qui donnera lieu à des performances; Bertrand Joliet, peinture;  Alpha Mason, dessin. Pour un voyage de recherches en France afin de poursuivre une série de dessins qui questionne les bio-éléments; Marlène Colotte, multimédia. Pour poursuivre son enquête protéiforme sur le monde médical à la manière d’un cabinet de curiosité; Flore de Maillard, art textile et performance; Yoyo Gonthier, photographie. Pour un projet de photos et film sur les habitants de Laffitte-Vigordane (31) et des alentours;  Rémi Groussin, installation. Pour un voyage de recherche autour du néon. Kamil Guenatri, performance. Pour le projet « Becoming the way » : conception d’un cycle de performances de 35 h et de leur mise en exposition; Mathilda Marque-Bouaret, peinture; Anne-Camille Allueva, sculpture et installation. Recherches et création de sculptures photosensibles; Jules Canouet, dessin (voir photo ci-dessus). Pour la transposition de son travail en peinture sur métal. Lise Chevalier, dessin, céramique, tissage. Voyage de recherche en Grèce et création de céramique en résonance avec les savoir-faire et le paysage égéen; Sylvain Fraysse, dessin et gravure. Pour un projet de 678 gravures découpant les 31 secondes de la scène du regard du film Monika de Bergman; Raphaël Kuntz, multimédia. Pour la réalisation d’une série de dessins augmentés sur l’histoire d’amour entre une montagne et un nuage; Floriana Marty, sculpture. Pour le projet de sculpture monumentale « Le jardin suspendu du XXIe siècle »; Christophe Taylor, photographie. Pour des photos sur la maison de son enfance en Angleterre; Sarah Thiriet, sculpture.

2. Les bénéficiaires de l’allocation installation et/ou matériel

Montant des aides obtenues : entre 500 et 5 000 €.

Les 15 lauréats: Linh Nguyen, photo et vidéo. Béatrice Abadie Darrmagnac, sculpture; Camille Bes, sculpture; Nadia Ehrmann, dessin;  Audrey Gleizes, vidéo et installation; Elodie Lefebvre, vidéo et installation; Emmanuelle Mason, estampe, peinture, sculpture; Diane Trouillet, estampe et installation;  Gaspard Bebie Valerian, installation; Grégory Forstner, peinture et gravure; Agnès Rosse, sculpture et installation; Elena Salah, vidéo, photo et sculpture; Alexandra Pouzet, photo; Claude Bélime, photo et vidéo; Anna Meschiari, installation et photo.