Plus de 25 000 abonnés à nos newsletters !

Les événements prévus en Occitanie dans le cadre du Printemps du Dessin

- Partenaires -


Les événements prévus en Occitanie dans le cadre de la manifestation nationale Le Printemps du Dessin

Crée en 2017, en parallèle de Drawing Now Art Fair, la première foire d’art contemporain exclusivement dédiée au dessin, le Printemps du dessin célèbre la diversité du dessin contemporain partout en France.

La 7e édition aura lieu du 20 mars au 21 juin. Aujourd’hui près de 70 structures participent dans l’Hexagone à cette manifestation.

Pour cette année olympique, les organisateurs ont choisi de placer le sport au cœur de l’événement. 

Cette année, le Printemps du dessin réunit 69 lieux dont 52 en région et 16 en Île-de-France

La programmation en Occitanie

  • Fort Saint-André – Centre des Monuments Nationaux (30), 22 mars-19 mai: David Coste

Le Fort Saint André accueille l’artiste David Coste pour une exposition qui se déploie dans divers lieux de la ville de Villeneuve-lez-Avignon: le fort Saint-André, la Chartreuse, la tour Philippe Le Bel et le musée Pierre de Luxembourg. En résidence au cœur des monuments durant deux mois précédent l’exposition, l’artiste s’immerge dans ces lieux chargés d’histoire pour en transcrire une version personnelle dans l’exposition de ses créations.
Rencontre de l’artiste, le samedi 20 avril, 14h.
“Dans le projet ‘une montagne(s)’, j’ai dessiné 180 planches et réalisé des installations de dessins impliquant de répéter et de dessiner plus de 200 feuilles constituant une cabane en volume. Dans le projet, ‘Les îles voyagent aussi’, j’ai réalisé un radeau en dessin à l’échelle 1”.

  • Tours et remparts d’Aigues-Mortes – Centre des Monuments Nationaux: Annabel Schenck, 8 avril- 1er nov. 2024

Artiste graveuse, Annabel Schenck imagine un parcours sensible et poétique dans les tours médiévales qui protègent la ville. Ses installations transpercent les pierres calcaires, créent des brèches, dialoguent avec l’architecture médiévale et les graffitis des prisonniers incisés dans les pierres. L’artiste se penche également sur l’éco-système fragile de la Camargue et sa durabilité: le sel brûle la terre. Elle invite par le dessin à voir de près la richesse des écosystèmes camarguais.
Première partie de l’exposition à partir du 8 avril (Les Moulins, et Villeneuve) Deuxième partie de l’exposition à partir du 5 juillet (La Marine, La Poudrière et la Mèche)

  • Le Nouveau Printemps Toulouse, festival de création contemporaine : Tom de Pékin. 30 mai-30 juin 2024

À travers ses travaux dessinés, filmés ou imprimés, voilà près de 25 ans que Tom de Pekin, artiste et militant, s’intéresse aux rapports entre textes et images, détournant dans une veine érotico-ludique une iconographie souvent glanée.
Dans le cadre du Nouveau Printemps, le Musée des Arts Précieux Paul Dupuy accueille une exposition pensée comme une déambulation poétique dans l’œuvre de Tom de Pekin et les imaginaires qu’elle a produits. L’artiste crée également pour l’occasion de nouvelles pièces en dialogue avec la collection du Musée.

  • Musée régional d’art contemporain Occitanie, Sérignan (34). Olivier Deprez, 17 mai-22 sept.; Jeanne Susplugas, jusqu’au 12 mai.

Olivier Deprez est né en 1966 à Binche en Belgique. Il vit et travaille dans le Sud de la France. Artiste, graveur, écrivain, réalisateur, théoricien et auteur de bande dessinée, Olivier Deprez est également un des membres fondateurs du collectif Frigoproduction et des maisons d’édition alternatives : Fréon et FRMK (Frémok). La création et l’expérience artistique d’Olivier Deprez se définit avant tout par le collectif et le partage.
A la fin de ses études de bande dessinée à l’Institut Saint-Luc de Bruxelles, Olivier Deprez découvre la gravure. Il pratique d’abord la linogravure et commence à travailler sur bois pour son adaptation du dernier roman de Franz Kafka Le Château. Après sept ans de travail, Olivier Deprez publie en 2002 aux éditions FRMK ce volume de plus de 200 pages. Il collabore régulièrement avec des peintres, des photographes, des écrivains et des poètes pour des publications, dans l’intention d’« abolir les limites entre les genres », embrasser l’interdisciplinarité de la création sous toutes ses formes et donner au format du livre son plein pouvoir d’expression.

  • Maison Salvan, Labère (31). Marie-Jeanne Hoffner et Marine Pagès, 10 mai-6 juillet 2024

Marie-Jeanne Hoffner et Marine Pagès interrogent l’espace qui les reçoit – celui de la feuille et celui de l’exposition – ainsi que la relation entre la planéité et le volume. Les deux artistes se retrouvent à l’occasion d’une résidence qui se conclut par cette exposition.



Articles associés

Affiner vos résultats

- Partenaires -