A Tarbes, la famille de François Pellarey donne 15 toiles de l’artiste au musée de la Déportation et de la Résistance

 

Jusqu’au 30 avril, le musée de la Déportation et de la Résistance de Tarbes expose six des 15 toiles de l’artiste local François Pellarey, que la famille de l’artiste lui a offertes.

Les fils de François Pellarey, Philippe et Laurent ont remis officiellement fin février à la Ville de Tarbes et son Musée quinze toiles du peintre illustrant l’holocauste.

Né à Gisors (Eure) en 1938, François Pellarey sera élève à l’école des Beaux-arts de Tarbes, puis s’installera en tant qu’artiste à Odos où il résidera jusqu’à sa mort en 2012.

François Pellarey aimait les grands formats et peignait sans dessin préparatoire, usant souvent de couleurs vives et de traits acérés. 

Ce don fait au musée contribuera, en lien avec sa collection permanente, à perpétuer le devoir de mémoire et permettra aussi de garder vivante la mémoire de cet artiste local décédé en 2012. Une sélection de six œuvres sera visible au Musée de la Déportation et de la Résistance jusqu’au 30 avril.

 

oeuvre de F. Pellarey. Crédit: service communication, mairie de Tarbes

Ce don permet de donner un volet artistique à un musée jusque-là essentiellement tourné vers le contenu historique.


Le musée de la Déportation et de la Résistance a vu le jour en 1989 grâce à la ténacité de résistants et déportés des Hautes-Pyrénées. Pour l’inauguration, François Pellarey avait déjà fait don d’une de ses toiles.