Tarbes, Hautes-Pyrénées

Le sculpteur Emmanuel Kieffer pose un cheval à Tarbes

.

La ville de Tarbes a acquis après du sculpteur Emmanuel Kieffer, sa sculpture monumentale Black-beauty.

Après “Chimère” à Saumur (49) et “Chagall” à l’hippodrome de Cordemais (44), l’artiste continue donc à séduire les villes qui se sont fait une réputation en matière d’équitation.

Blackbeauty a trouvé sa place dans la cour d’honneur du Haras sous les branches protectrices d’un cèdre…

Originaire d’Alsace, issu d’une lignée de forgerons, le sculpteur qui travaille à Figarol (31) a choisi très jeune le métier de maréchal-ferrant par amour des chevaux, métier qu’il a exercé pendant 25 ans. Petit à petit, il a utilisé ses compétences en fer forgé pour réaliser quelques sculptures, toujours autour de sa passion pour les chevaux, élargie maintenant à d’autres animaux.

L’artiste expose du 24 au 28 octobre quelques oeuvres monumentales à Pau, à l’occasion des Etoiles de Pau, un concours équestre international.