- Publicité -

Lavelanet, Ariège

A Lavelanet (09), Anne Prunier-Abribat lègue des sculptures à la ville

 

Artiste autodidacte, aussi bien sculptrice que pastelliste, l’artiste de Lavelanet Anne Prunier-Abribat a  réalisé, entre autre, toute une série de “grotesques rabelaisiens”, des personnages en terre cuite qu’elle a exposés au salon Talents de femmes début 2018.

C’est là que le maire de Lavelanet, Marc Sanchez, remarque les oeuvres.
Il se trouve que 2018 est l’année où la ville annonce la création d’un musée pour accueillir les oeuvres d’une autre artiste de Lavelanet, Mady de la Girodière, réputée en matière d’art naïf, et décédée fin 2017.

L’occasion est donc toute trouvée pour accueillir dans ce futur musée également les Grotesques rabelaisiens. Anne Prunier-Abribat, aujourd’hui octogénaire, fait alors don des 9 bustes à la mairie. “Il y en a en fait quatre de plus, mais ceux-là ont été faits il y a 15 ans et ne sont pas cuits. Mais ils seront également exposés”, explique l’artiste.

Et voilà comment Gargantua, Pantagruel, mais également Frère Jean des Entomeurs et autres personnages rabelaisiens vont égayer la cité ariégeoise.

Les Grotesques sont exposés au Casino. Ils rejoindront ensuite la Maison des Arts en attendant la réalisation du futur musée.