Plus de 25 000 abonnés à nos newsletters !

Depuis son atelier de Négrepelisse (82), Emilie Prouchet Dalla Costa livre une sculpture monumentale dans les Hauts-de-Seine

- Advertisement -


Depuis son atelier de Négrepelisse (82), Emilie Prouchet Dalla Costa livre une sculpture monumentale dans les Hauts-de-Seine

Crédit: E. Prouchet

A Asnières (92), la flamme olympique devrait passer en juillet sous une série de trois anneaux de 5 mètres de haut en acier corten: l’artiste Emilie Prouchet Dalla Costa, qui vit et travaille à Négrepelisse a fini et livré Aurora dans les temps: trois anneaux en acier corten de 5 mètres de haut, 4 de large et 8 de long qui sont partis démontés pour être remontés sur place, au centre d’un complexe immobilier, comme l’a souhaité son commanditaire, le groupe Eiffage Immobilier.

En juillet, il pourra donc comme prévu accueillir la flamme olympique.

L’artiste a commencé à travailler sur cette œuvre il y a trois ans. Elle s’est inspirée pour ce travail d’un mythe anglosaxon, qu’elle résume sur son site:
“Völund, dieu de la forge épousa Hervör, une femme-cygne, pour qui il forgea un anneau enchanté. Quelques années plus tard, Hervör le quitta. Pris d’un immense chagrin, Völund forgea 700 anneaux identiques à celui de son mariage. Aurora est un de ces anneaux, tombé du ciel”

Emilie Pourchet Dalla Costa a utilisé, pour la réaliser, son matériau fétiche, l’acier corten, avec lequel elle avait réalisé précédemment de nombreuses œuvres qu’on peut voir aujourd’hui dans l’espace public. Dernier en date: le monument la Résilience posé en novembre 2021 à Montcornet dans l Aisne.

L’artiste va enchaîner sur un autre travail monumental, qu’elle a remporté par appel d’offre: la création d’une sculpture pour le jardin imaginaire sur le site archéologique du Lorrain en Martinique. Celle-ci devrait rejoindre les Antilles en fin d’année.

Aurora l’anneau d’Hervör- acier inoxydable -500x800x500cm – 2021 – crédit: E. Prouchet Dalla Costa

Articles associés

Affiner vos résultats

- Partenaires -