Appel à projet pour une résidence de territoire en arts visuels dans le Gard



Appel à projet pour une résidence de territoire en arts visuels dans le Gard

Candidater avant le 15 juin2021
Décision du Département et de la DRAC : octobre 2021
Mise en œuvre : 1er novembre 2021
Évaluation : juin 2022
Structures éligibles : associations culturelles et structures culturelles de droit public ou privé à but non lucratif ayant leur siège dans le Gard.

Montant des aides et modalités techniques : L’économie du projet  évaluée à 16 500 € minimum avec un financement du Département de 10 000 €, un financement de la DRAC de 5 000 € représentant au maximum 90% du budget. Le porteur de projet sollicitera en complément des financements des collectivités locales (EPCI, communes) et mobilisera une part d’autofinancement.

Un appel à projet est lancé par le département du Gard et la Drac Occitanie pour un soutien à une résidence de territoire en arts visuels (peinture, sculpture, photo, installation, arts numériques, vidéo…).

Objet
Soutien à une résidence d’artistes dans le champ des « arts visuels » associant une démarche de recherche et de création à des actions significatives de diffusion et de médiation, inscrite dans la durée,  portée  dans le cadre d’une  collaboration étroite  avec une diversité d’acteurs d’un territoire (acteurs culturels, éducatifs, associatifs, institutionnels…)

Descriptif

La Résidence de territoire se déroulera sur une durée minimale de 12 semaines avec pour les artistes une présence effective minimale de 8 semaines sur le territoire.
Elle s’inscrira sur un territoire cohérent regroupant plusieurs communes (à l’échelle intercommunale ou d’un bassin de vie).

Elle vise à développer les synergies artistiques, croiser les expériences et aller à la rencontre des populations qui partagent le processus de création. La résidence permettra l’inclusion culturelle de tous les habitants avec une attention particulière aux enfants et aux jeunes.

Pour l’équipe artistique il s’agit de s’engager dans une démarche expérimentale d’action culturelle, donnant à voir et à comprendre la recherche artistique qui l’anime ainsi que le processus de création qu’il met en œuvre

En clôture de la résidence, une restitution sera proposée à tous les habitants du territoire, sous une forme innovante et participative qui permette la mise en valeur des actions culturelles initiées avec les habitants et du travail artistique développé par les résidents. Les

Objectifs et enjeux :

  • Développer des dynamiques autour de projets de création, de recherche et de diffusion des œuvres sur un territoire.
  • Susciter des coopérations innovantes entre structures culturelles, associatives, éducatives, sociales… du territoire gardois.
  • Renforcer les présences artistiques sur les territoires où l’offre culturelle fait défaut (territoires ruraux, périurbains, ou zones urbaines sensibles du Gard).
  • S’installer sur une durée significative et permettre une relation durable avec les habitants et les acteurs du territoire.
  • Valoriser des projets révélant les caractéristiques du territoire.
  • Soutenir l’émergence et le renouvellement artistique et culturel.
  • Favoriser l’accès à la création contemporaine pour tous, inciter à la rencontre artistique et à la mise en œuvre d’actions culturelles avec les habitants d’un territoire
  • Contribuer à la promotion de la diversité culturelle.
  • Développer la prise en compte des droits culturels, l’implication citoyenne dans la culture et le lien social.

Bénéficiaires

  • Le projet doit être présenté par une structure porteuse associée à un collectif d’artistes professionnels.
  • La structure porteuse devra trouver un lieu et les équipements nécessaires, pour garantir aux artistes résidents les conditions techniques et financières indispensables pour mener leur travail de recherche ou d’expérimentation.
  • La structure porteuse mettra à disposition un responsable culturel qui « porte » le projet de résidence avec les artistes, une équipe ou une personne qui accompagne le projet et s’implique dans la médiation entre artistes et populations.
  • Il s’agit donc de structures participant à une dynamique territoriale, ayant vocation à accueillir des artistes et disposant d’une personne ressource référente.
  • Le bénéficiaire de l’aide devra dans la mise en œuvre, s’associer avec une diversité de partenaires, notamment les structures du territoire et les collectivités locales qui permettent le lien avec les habitants et touchent une diversité de publics (maisons d’enfant à caractère social, centres de loisirs, centres sociaux, associations de pratique amateur, EHPAD…).

Conditions d’éligibilité (cumulatives) :

  • Projet artistique centré sur la diffusion des œuvres, la création et la recherche, construit conjointement par l’équipe artistique et le lieu d’accueil et associant les habitants du territoire.
  • Présence artistique de 8 semaines sur le territoire (les 2 premières semaines seront consacrées à la construction du projet avec les structures partenaires : élaboration des actions de diffusion et de médiation, calendrier d’intervention). La résidence pourra s’étaler sur 12 semaines afin d’adapter le calendrier de présence aux contraintes des différents partenaires.
  • Structure porteuse du projet et identification des structures associées (participation globale d’au moins 4 partenaires associées dans différents domaines).
  • Déclinaison d’actions de diffusion du travail de recherche, d’actions de médiation avec la population sous différentes formes, visant à montrer le cheminement des artistes et à favoriser les collaborations avec une diversité d’acteurs.
  • Déclinaison de la résidence en plusieurs lieux du territoire concerné (originalité des lieux, la relation avec des lieux du patrimoine est encouragée).
  • Respect par les porteurs de projet des droits sociaux, de ceux relatifs à la propriété intellectuelle et des obligations légales et fiscales.

Critères d’appréciation :

  • Exigence artistique du projet et des actions de médiation proposées.
  • Cohérence du contenu artistique avec les caractéristiques du territoire.
  • Qualité, singularité des modalités de mise en œuvre du projet.
  • Rayonnement du projet.
  • Diversité des partenaires.
  • Qualité et singularité des lieux de résidence du territoire.
  • Intégration de processus participatifs (amateurs, scolaires, citoyens…) et mixité des publics (générationnelle, sociale, géographique…).
  • Prise en compte et valorisation des ressources artistiques et culturelles locales.
  • Renouvellement et originalité des formes.
  • Prise en compte des enjeux de développement durable, du respect de l’égalité entre hommes et femmes et des droits culturels.
  • Viabilité financière, structuration administrative et gouvernance adaptée. Mobilisation de cofinancements publics et/ou privés.

Montant des aides et modalités techniques :

  • Les frais de coordination de la structure d’accueil ne dépasseront pas les 10% du budget présenté afin de garantir que l’essentiel du budget soit consacré aux artistes et aux actions artistiques et de médiation.

Le remboursement des subventions pourrait être demandé par le Département et la DRAC en cas de non-respect de l’objet et des conditions fixés pour son octroi.

Soutien en matière de communication

Le Département prendra en charge les supports de communication nécessaires à la résidence (tracts, cartons d’invitation, affiches) ceux-ci seront élaborés selon la charte graphique du Département en collaboration étroite avec la DRAC, les artistes et les autres partenaires du projet. Le soutien du Département et de la DRAC apparaîtra sur les différents lieux de la restitution au moyen de signalétiques adaptées.

Evaluation

  • En milieu de résidence une réunion entre le Département, la DRAC et les partenaires de l’opération sera organisée pour faire un bilan d’étape sur les actions menées, prévoir les activités à développer d’ici la fin de la résidence et mettre en place les modalités de la restitution en direction du public.
  • A l’issue de la résidence une évaluation sera menée permettant d’apprécier si les activités prévues initialement se sont déroulées comme prévu et si les objectifs définis par l’équipe artistique et le lieu d’accueil ont été atteints. Un rapport d’évaluation sera remis en fin de résidence au Département du Gard et à la DRAC, une réunion bilan avec tous les partenaires du projet sera également organisée en fin de résidence.

Calendrier (à titre indicatif):

Lancement de l’appel à projets : 15 avril 2021
Clôture de la réception des projets : 15 juin2021
Analyse des projets par la commission technique : 30 juin 2021
Décision du Département et de la DRAC sur les projets retenus : octobre 2021
Mise en œuvre : 1er novembre 2021
Évaluation : juin 2022

Pour tout renseignement et pour obtenir le dossier à compléter:
Olivier Ouradou
Chargé de Mission Arts visuels
07 87 22 49 29
olivier.ouradou@gard.fr

Dossiers à adresser au :
Département du Gard
Direction Education culture Jeunesse et Sport
Service Culture – Résidence de territoire
A l’attention de Olivier Ouradou
3, rue Guillemette
30044 NIMES CEDEX 9

Pièces à fournir :

  •  Dépôt de la demande de subvention à adresser par courrier ou courriel entre le 15 avril et le 15 juin 2021 comportant les pièces suivantes :
  • Courrier adressé au Président du Conseil Départemental sollicitant l’intervention départementale, signé par le représentant de la structure porteuse du projet.
  • C.V de ou des artistes.
  • Dossier artistique permettant d’apprécier les réalisations antérieures descriptif détaillé du projet de résidence (le formulaire de candidature joint ci-dessous aidera à expliciter le projet).
  • Budget prévisionnel du projet, équilibré en dépenses et recettes faisant apparaître l’ensemble des cofinancements publics et privés (hors dépenses d’investissement).
  • Procès-verbal de l’organe ayant délibéré pour solliciter l’aide du Département et de la DRAC.
  • Attestation sur l’honneur précisant que la structure est en situation régulière à l’égard de la règlementation en vigueur (sociale, fiscale, propriété intellectuelle…).

Pièces administratives pour les associations
1. Statuts à jour déposés en Préfecture.
2. Fiche de déclaration au répertoire SIRENE pour le numéro Siret valide de l’association.
3. Récépissé de déclaration de création ou de modification remis par la Préfecture. *
4. Liste des membres du Conseil d’Administration et des membres du bureau à jour (uniquement les Noms, Prénoms et Adresses).
5. Procès-verbal de la dernière Assemblée Générale. **
6. Relevé d’identité bancaire ou postal à jour libellé au nom de l’association (IBAN).
7. Attestation URSSAF ou MSA < à 3 mois pour les structures employant 2 salariés ou plus.
8. Déclaration annuelle de données sociales (DADS) pour les structures n’ayant qu’un salarié ou celles ayant recours à du personnel sans être assujetties à l’URSSAF ou la MSA (intermittents …).
9. Pour les collectivités, la délibération signée approuvant le projet et sollicitant expressément l’aide du Département.

*Rappel : la déclaration de modification à la Préfecture est obligatoire pour tout changement de statuts, siège ou composition du bureau.
** Rappel : La tenue annuelle d’une AG est obligatoire.

Pièces comptables et financières
1. Dernier bilan financier signé par le Président et accompagné du rapport d’activités approuvé par l’assemblée générale.
2. Dernier bilan comptable arrêté au 31 décembre.
3. Derniers comptes annuels certifiés pour toute association ayant perçu une subvention Départementale supérieure à 23 000 €.
4. Dernière certification des comptes par un commissaire aux comptes si la structure a reçu plus de 153 000 € de dons ou de subventions publiques l’année précédente.