Un premier roman pour le sculpteur narbonnais Olivier Delobel

 

Le sculpteur narbonnais Olivier Delobel publie un roman, Pour un nom, sous le nom d’Ovide Blondel.

Sans abandonner la sculpture qui reste son activité principale, Olivier Delobel a commencé à écrire en 2013, pour se doter d’un nouveau moyen d’expression, qui offre d’autres possibilités que la sculpture.
Il a depuis rédigé une histoire par an.

Jacques Ibanes, à la tête de l’association les Editions du Jais a pu lire les sept manuscrits et choisi d’éditer Pour un nom, qui se trouve être le premier roman de l’artiste.

L’artiste précise qu’il écrit comme il taille le marbre, sans savoir clairement vers où va tendre l’oeuvre.

Olivier Delobel a également une actualité de sculpteur : il participe au symposium de Saint-Béat du 5 au 11 septembre. 

Pour un nom, éditions du Jais.
207 pages, 15 €.
ISBN 979-10-95932-15-4


En vente dans les librairies Le livre Voyageur et Libellis de Narbonne. 

Ou passer commande auprès de l’artiste, en ajoutant 6€ de frais de port.

Site web de l’auteur-artiste