Le sculpteur toulousain James Colomina pose deux personnages à Paris

 

A Paris, deux personnages en résine rouge de l’artiste toulousain James Colomina sont venus habiter deux endroits bien visibles dans la capitale: l’une, l’homme à la fleur s’est retrouvé sur un socle plus grand qu’elle place de l’île de Sein dans le XIVè pendant que le garçon au bonnet d’âne était sagement assis sur l’un des piliers du pont Mirabeau dans le XVè, les pieds juste au-dessus du fleuve.

Comme il le fait à chaque intervention, l’artiste n’a pas demandé d’autorisation à la ville, non par peur d’un refus, mais pour éviter les délais administratifs. Avec son équipe, il se sont tout simplement fait passer pour des agents municipaux pour les installations.

© James Colomina Facebook / Sokha Hortrieng


L’artiste s’est fait une réputation avec ses personnages en résine rouge qu’il a déjà installés dans sa ville, Toulouse, mais également à New York ou dans d’autres grandes villes.

Ce n’est pas sa première intervention dans la capitale. En avril dernier, il avait placé sa sculpture représentant une silhouette d’enfant sous un sac en toile rouge vif, “le migrant” dans les endroits les plus emblématiques de la capitale: sous l’arc de triomphe, devant la tour Eiffel, place Vendôme ou devant le Musée du Louvre.

Elle avait ensuite été exposée au côté d’une autre (un enfant cagoulé qui dessine une maison) aux Abattoirs, à Toulouse.