Plus de 25 000 abonnés à nos newsletters !

Les grandes expos à venir en 2023 en Occitanie : Picasso et Goya, George Braque, Martial Raysse, Germaine Richier, Giacometti

- Partenaires -


Les grandes expos à venir en Occitanie

Eté: Picasso et Goya à Castres, G. Braque à Alès, M. Raysse à Sète et G. Richier à Montpellier.

Automne: Giacometti à Toulouse 

 

  • A Montpellier,  l’exposition estivale au Musée Fabre sera consacrée à la sculptrice Germaine Richier.
    crédit Musée Fabre

    Originaire de Montpellier où elle est morte en 1959, la sculptrice sera d’abord exposée au centre Pompidou avec plus de 200 œuvres réunies au printemps. L’exposition rejoindra sa ville natale pour l’été  où elle sera visible au musée Fabre du 12 juillet au 5 novembre.

    De son côté, l’exposition estivale du MO.CO sera consacrée au peintre allemand Neo Rauch, chantre de la peinture figurative, leader de la nouvelle École de Leipzig. (8 juillet-15 octobre).

  • A Alès, le Musée PAB consacre ses cimaises cet été à Georges Braque et son oeuvre graphique. (13 juillet-29 octobre)
    L’œuvre dessinée et gravée de Georges Braque est présenté sous toutes ses facettes d’un point de vue technique : pointes-sèches, eaux-fortes, lithographies et même gravures sur bois, mais aussi simples dessins au fusain ou au pastel gras. Sans dissocier les livres des dessins ou des gravures, l’exposition est centrée sur cette dynamique poétique, à travers quelques-uns des cycles – cubiste-mythologique- et des thématiques l’atelier et l’oiseau- qui se superposent plutôt qu’ils ne se succèdent chronologiquement. D’un cycle à l’autre, se tissent des « rapports » (c’est un autre des mots favoris de Braque) qui contribuent à réconcilier les êtres et les choses, le visible et l’invisible. C’est à ces rapports que Pierre André Benoit est particulièrement sensible.
  • Peinture encore à Sète, avec Martial Raysse au musée Paul-Valéry (17 juin-5 novembre). L’exposition se concentrera sur les toiles de ces vingt dernières années, mais aussi des dessins, des sculptures. La collection Pinault va prêter pour l’occasion une quinzaine d’œuvres, dont certaines jamais montrées au public.
  • Il y a cinquante ans disparaissait Pablo Picasso. Un cinquantenaire célébré par différentes expositions en France. En région, le musée Goya à Castres se penchera sur les relations entre Picasso et Goya cet été (30 juin-1er octobre).

 



  • A Toulouse, la rentrée de septembre sera marquée aux Abattoirs par la figure de l’artiste emblématique Alberto Giacometti (1901-1966) et son travail en tant que sculpteur et peintre.
    L’exposition Le temps de Giacometti, conçue en collaboration avec la Fondation Giacometti, explorera l’art et la vie de l’artiste dans l’après-guerre et jusqu’à son décès, en 1966.
    Il s’agira, précise le musée, “de recontextualiser ses œuvres majeures et de mettre en évidence leur lien avec le monde des écrivains, du théâtre, l’histoire des expositions, ou encore les écrits de Giacometti”.

 



 

Articles associés

Affiner vos résultats

- Partenaires -