Plus de 25 000 abonnés à nos newsletters !

Dans l’Hérault, trois musées s’associent pour montrer  le travail de Jean Hugo

- Partenaires -


Dans l’Hérault, trois musées s’associent pour montrer  le travail de Jean Hugo

Cet été 2024, trois musées héraultais participent à une saison-hommage à Jean Hugo (1894-1984) quarante ans après sa disparition.

Afin de présenter une vision la plus complète possible de l’œuvre de l’artiste, les musées Paul Valéry (Sète), Fabre (Montpellier) et Médard (Lunel) se sont associés pour que l’hommage prenne la forme de trois volets, présentés simultanément.

Les musées précisent que cette initiative se fait “dans l’esprit de complémentarité initié par la candidature commune au label de capitale européenne de la culture pour 2028“.

  • A Montpellier, Jean Hugo, le regard magique. 
Jean Hugo, Le Mangeur au chandail rayé, 1940, hst, 45,70 cm x 33 cm, don Mme Jean Hugo, 1998, inv. 98.4.2 © Musée Fabre Mpl Métropole / photo Frédéric Jaulmes – Reproduction interdite sans autorisation.
© ADAGP, Paris, 2024.

Le musée Fabre dédie l’ensemble de ses espaces d’exposition temporaire à l’artiste.

À travers un ensemble de plus de 330 pièces, dont de nombreux prêts d’institutions françaises et étrangères, l’exposition présente l’homme, l’artiste et son œuvre, depuis les origines en 1914 jusqu’à la Seconde Guerre mondiale.

=== Musée Fabre, 28 juin-13 octobre

 

 

 

 

 

 

  • A Sète, Jean Hugo, entre ciel et terre

L’exposition est centrée sur le thème du paysage dans l’oeuvre de l’artiste, traitée à travers plus d’une centaine d’œuvres – peintures, dessins, livres illustrés, objets d’art.

L’exposition se développe dans les espaces d’exposition temporaire du musée, sur plus de 600 m².

=== Musée Paul Valéry, 29 juin-13 octobre

 

  • A Lunel, En toute intimité, Jean Hugo et Lunel.

En 2020-2021, l’exposition Jean Hugo : Un univers dans la main avait permis au musée Médard de mettre en avant une personnalité artistique incontournable du territoire, sensible à l’univers de l’écrit et de l’image.

Cette année, le musée Médard explore le cocon créatif de Jean Hugo à Lunel, le mas de Fourques ou l’artiste a vécu cinquante ans. Le travail de mémoire effectué par la famille permet de faire découvrir les richesses d’un lieu et d’un héritage puissant : les séjours à Lunel de son entourage (Cocteau, Christian Bérard, Louise de Villemorin…) ; la passion pour la Camargue et ses traditions ; les sources d’inspiration locales et la marche comme instrument d’appropriation de son environnement. Le musée présente les outils de création de l’artiste, du croquis à la palette de couleurs, et un panel de la bibliothèque du mas. Entre peintures, photographies, esquisses, objets, lettres et documents, se retrace un parcours où la vie et l’art dialoguent dans la simplicité du quotidien.

=== Musée Médard, 19 juin-22 septembre. Vernissage le 19 juin, 19h.


  • Jean Hugo: Né en 1894 et disparu en 1984, cet arrière-petit-fils de Victor Hugo a traversé presque tout le XXe siècle. Tour à tour décorateur, peintre, poète et écrivain, il a réalisé plus de 1000 peintures et 3000 dessins, collaboré à près d’une cinquantaine de mises en scène théâtrales ou dansées, et ce tout au long de son existence.
    Il a largement contribué à plusieurs projets décoratifs et participé à de grands programmes artistiques à l’étranger.
    Illustrant de nombreux auteurs de son temps, il a montré une grande invention dans sa relation féconde avec l’éditeur Pierre-André Benoît.
    Enfin il a rédigé des Mémoires d’après des carnets de notes tenus “an par an” qui font de lui un
    acteur reconnu et un observateur des mondes sociaux et culturels du XXe siècle.

 



 

Articles associés

Affiner vos résultats

- Partenaires -