Plus de 25 000 abonnés à nos newsletters !

A Montpellier, un projet street-art rassemble à La Mosson une dizaine d’artistes pour la Journée des droits de la femme

- Partenaires -


Journée des droits de la femme

A Montpellier, un projet street-art rassemble à La Mosson une dizaine d’artistes pour la Journée des droits de la femme

 

Dix-neuf jeunes Polonais, Allemands et Français particient à un projet commun mis en place à l’occasion de la Journée international des droits des femmes, dans le quartier de la Mosson à Montpelier.
Le projet vise à valoriser d’une part les droits des femmes, et d’autre part le travail des femmes artistes et street artistes.

Sont intervenues sur ce projet les artistes françaises No Worries Mae, Aïvy, Atelier LMN, Claire Dodin, Margot Merandon, Axelle Sodade et Majeon
Accompagnées d’artistes invitées:
Yahoda (Pologne), Patrycja Kostyra (Pologne), JuMU (Allemagne/ Pérou).

Tous ces artistes ont été invitées à peindre les façades des bâtiments du square Oxford dans le quartier et ont rencontré en amont des habitantes du quartier, aux parcours et récits variés, issues de générations différentes. Ces temps d’échanges ont été l’occasion pour les artistes de s’inspirer des récits des femmes pour ensuite les retranscrire sous forme de fresques, le 8 mars.
Les thématiques du projet s’articulent autour de la notion de migration et de frontières ainsi que de la notion du droit des femmes à disposer de leur corps.

  • Pour l’Ipeicc, “Le quartier Mosson Paillade est en cours d’ aménagement. Investir des murs directement dans l’espace public est un moyen d’accompagner les transitions urbaines, en mettant à contribution les habitant.e.s du quartier. Ces actions permettent un renforcement de l’attachement au territoire, une mise en valeur des récits personnels qui racontent également l’imaginaire collectif du quartier, avec un accent mis évidement sur les récits des femmes”. 
  • Les jeunes ont été invités par l’association i.peicc, association d’éducation populaire basée dans le quartier et le projet a été conçu avec trois autres partenaires, l’agence de street art InSit’Arts (Montpellier) et deux associations soeurs de l’Ipeicc, l’association berlinoise Zukunst, et la fondation polonaise Manowce Kultury.

Articles associés

Affiner vos résultats

- Partenaires -