Lek et Sowat in retrospect

Informations
Expos-Conférences

Lek et Sowat in retrospect



 Montpellier

Du 29 mars 2024 au 27 juillet 2024


Lek et Sowat in retrospect

 

Quand Frédéric Malek (alias Lek) rencontre Mathieu Kendrick (alias Sowat) en 2010, c’est une évidence : le binôme partage une même appétence pour l’exploration et le graffiti.

Lek développe un style nourri par ses années d’études d’architecture dont le lettrage, l’abstraction et le futurisme signent son travail. Influencé par le style Bauhaus, Lek fait naitre des œuvres d’une forme de chaos. Sowat, son cadet de sept ans, est un Franco-Américain originaire de Marseille qui explore le calligraffiti. Ses toiles sont autant de déclinaisons d’un nouvel alphabet formant des phrases qui se transmuent.

Travaillant en binôme depuis plus de dix ans, ils partagent un goût commun pour l’Urbex – ou exploration urbaine – discipline qui consiste à explorer la ville à la recherche de ruines modernes. Poussant les limites du graffiti traditionnel, leurs expérimentations in situ réunissent vidéos, abstractions architecturales, installations et archéologie créant ainsi une forme moderne de land art urbain.

Parallèlement à cela, ils multiplient les collaborations avec des artistes d’horizons aussi variés que le poète beat John Giorno, les stylistes Agnès b. et Jean Charles de Castelbajac, les pionniers du graffiti que sont Futura, Mode2 et JonOne ou encore Jacques Villeglé, précurseur du street art.

De l’Europe à l’Asie en passant par le Moyen-Orient, sillonnant des lieux abandonnés comme des musées. Chacune de leurs interventions a été immortalisée par des photographies ou des objets-souvenirs qui nourrissent aujourd’hui cette exposition résumant leur travail en 6 grandes étapes.

Enfin, à l’image de leurs actions sur la façade de l’Opéra de Lyon ou le Carreau du temple à Paris, les deux artistes exploitent l’architecture de Pierresvives pour mieux en souligner les lignes et les courbes. Une autre façon de regarder cet édifice hors norme.

Le Parcours

Rythmée par leurs images et des tirages de Y. Marchand & R. Mèfre, Nicolas Gzeley, Hit de Road et d’autres amis photographes ayant documenté leurs performances tout au long de leur carrière, cette exposition réunit travail, films en stop motion, polaroïds et souvenirs ramenés de leurs terrains de jeu, fragments d’expositions et d’installations passées, artefact de murs et de toiles patiemment conservées au fil des années.

Le public est ainsi invité à déambuler des méandres du Mausolée aux sous-sols du Palais de Tokyo en passant par le ciel éternellement bleu de la Villa Médicis, le chantier souterrain du futur grand Paris et le parvis du Centre Pompidou.


Infos pratiques
Pierresvives

907 rue du Professeur Blayac. 34080 Montpellier

Evènement Payant
Non