Plus de 25 000 abonnés à nos newsletters !

Montpellier parmi les quatre villes sélectionnées pour le titre de capitale européenne de la culture 2028

- Partenaires -


Montpellier parmi les quatre villes sélectionnées pour le titre de capitale européenne de la culture 2028

 

Rouen, Clermont-Ferrand, Montpellier et Bourges: la ville lauréate sera choisie parmi ses quatre finalistes fin 2023.

Quatre villes françaises, sur les 9 qui avaient posé leur candidature, ont passé le cap du premier grand oral pour obtenir le titre de capitale européenne de la culture en 2028: Montpellier-Sète, Rouen, Bourges et Clermont-Ferrand.

Les cinq autres villes n’ont pas été retenues, soit Amiens, Bastia, Nice, Reims et Saint-Denis.
Le jury était composé de dix experts européens indépendants et de deux experts nationaux.
Tous les ans, l’Union européenne retient deux villes dans deux pays différents pour bénéficier de ce titre (plus, depuis 2021, une éventuelle troisième ville dans un état candidat à l’adhésion à l’UE).

“Obtenir ce label européen permettrait de faire de Montpellier la ville pilote pour expérimenter l’enseignement obligatoire des pratiques artistiques en maternelle et en primaire”, a commenté Carole Delga, présidente de la région, qui soutient le dossier depuis sa création.  Dans le cadre de cette candidature, la Région s’engage à une offre de train à 1€ pour se rendre à tous les événements culturels prévus dans la programmation de 2028.

Le maire de Montpellier, Mikaël Delafosse, ancien élu à la culture avant de devenir maire, s’est évidemment réjoui de cette annonce. La candidature de Montpellier réunit 142 communes autour de Montpellier et Sète, mais trois intercommunalités vont rejoindre la candidature pour la phase finale: le Pays de l’Or (Mauguio, La Grande-Motte), Terres de Camargue (dans le Gard, autour d’Aigues-Mortes) et le Lodévois.

Pour Jean-Christophe Castelain, rédacteur en chef du Journal des Arts, le choix réserve quelques surprises, notamment la sélection de Montpellier: “Le choix des quatre villes en compétition (…) déjoue les pronostics. Si les présélections de Clermont-Ferrand (dont le projet est le plus anticipé) et de Rouen (et la Seine) étaient plus ou moins attendues, celles de Bourges et Montpellier sont plus surprenantes (…)

Les quatre villes candidates déposeront un nouveau dossier, plus étoffé, en novembre 2023.

Les lignes fortes des quatre dossiers:

  • Montpellier-Sète ont déposé un dossier sur une “ligne artistique autour des piliers Relier, Acter et Célébrer” et une thématique transversale sur la question de l’eau et de la mutation. “Montpellier 2028 a fait de la question du lien l’épicentre de sa réflexion artistique dans ses trois composantes: le lien à l’espace et au territoire, le lien au temps et au futur, le lien à l’autre”.
  • Le dossier de Rouen Seine Normande 2028 part de la ville de Rouen et de sa Métropole et s’étend le long de la vallée de Seine normande, de Giverny au Havre, jusqu’à Honfleur.
  • Bourges a fait campagne sur un concept, “celui des Territoires d’avenir”, alors que, explique-t-elle dans le dossier, “on attend des villes comme la nôtre qu’elles se contentent de suivre le mouvement, en respectant leur passé historique, sans jamais vraiment comprendre à quel point Bourges a été importante au niveau international. Et qu’elle peut le redevenir”.
  • Clermont-Ferrand structure sa candidature autour de quatre axes: la proximité et le bien-vivre ; l’identité naturelle forte, entre eau et volcans ; l’incarnation du dialogue entre l’urbain et le rural ; la revendication de l’héritage ouvrier pour une mue industrielle innovante et durable.

Depuis les origines du programme en 1985, plus de 60 villes ont déjà reçu ce label, dont quatre villes françaises : Paris (1989), Avignon (2000), Lille (2004) et Marseille (2013). En 2028, la ville française sélectionnée partagera ce titre avec une ville tchèque (Broumov ou Ceské-Budejovice) et une ville d’un pays non-membre (Budva au Monténégro ou Skopje en Macédoine du Nord). En 2023, les trois capitales européennes de la culture sont la hongroise Veszprém, la roumaine Timisoara et la grecque Eleusis (ou Elefsina). Elles remplacent la luxembourgeoise Esch-sur-Alzette, la lituanienne Kaunas et la serbe Novi Sad.



 

Articles associés

Affiner vos résultats

- Partenaires -