Plus de 25 000 abonnés à nos newsletters !

La vie des musées: A Cahors, le musée Henri-Martin ouvre le 6 mai

- Partenaires -


La vie des musées: A Cahors, le musée Henri-Martin ouvre le 6 mai

 

Fermé depuis le 31 décembre 2015 pour travaux, le musée voit ses espaces d’exposition doubler de volume (2105m2), permettant une meilleure lecture de sa collection. Plus de 200 œuvres ont été restaurées dans le cadre de ce chantier.


Créé en 1833, le musée de Cahors rassemble les collections acquises par la Ville de Cahors. Elles sont présentées aux publics en 1929 dans l’ancien palais épiscopal concordataire situé au cœur de la ville ‘nouvelle’. Progressivement, ces collections s’enrichissent de biens patrimoniaux et atteignent aujourd’hui près de 11 000 objets et lots d’objets.

Les collections du musée s’étendent de la Préhistoire au XXIe siècle comprenant des pièces archéologiques, des peintures d’artistes du Quercy ou encore une collection unique autour de la figure de Léon Gambetta, natif de la ville.

Statue du dieu Rongo, Iles Gambier, XIXe siècle
Bois, fibres végétales, pigments 73 x 18,5 x 14 cm. Don : Bonafous-Murat, 1834 © N. Blaya

Enfin, le musée possède des pièces océaniennes dont le fameux Rongo, dieu de la pluie, de l’agriculture et du curcuma, une pièce rare reconnue comme trésor national. Le muse bénéficie de l’appellation “Musée de France”, en lien avec ses missions de conservation et de valorisation aux publics et l’intérêt public de ses collections.

 

ignes en automne, Henri-Martin, 1930, huile sur toile, 55 x 94,5 cm Collection musée Henri-Martin, © A. Laudouar pour la Ville de Cahors – 2022

Le musée possède la plus importante collection publique de peintures d’Henri Martin, peintre post-impressionniste, grand admirateur des paysages du Quercy. Le musée compte  une cinquantaine d’œuvres, et est le seul à présenter deux grands décors de façon permanente.

De son vivant, Henri Martin est avant tout un grand décorateur dont les œuvres ornent encore de nombreux lieux de pouvoir et de culture. Il célèbre sur les murs de nombreuses administrations les valeurs de la IIIe République dont la thématique récurrente de la France laborieuse. La nouvelle conception des espaces valorisent le fonds consacré à l’artiste et permet de déployer les deux grands décors d’Henri Martin : la Fenaison et le Monument aux morts.


Le projet architectural
Portée par la ville de Cahors, la rénovation du musée par le groupement Beaudoin-Husson-Martinez-architectes offre des espaces plus vastes, des matériaux contemporains (sols en parquet bois, grandes baies vitrées, escaliers béton, habillage en acier corten…) et propose une ouverture sur le parc Tassart, voisin du musée.

Le jardin botanique, aux touches impressionnistes inspirées de la palette du peintre Henri Martin, livre un tableau végétal conçu le long du talus jouxtant le musée par le Nord. La composition du jardin s’appuie sur Les Vendanges (1927), décor de la préfecture du Lot à Cahors. 

 

 

 



 

Articles associés

Affiner vos résultats

- Partenaires -