Plus de 25 000 abonnés à nos newsletters !

A Toulouse, Alexandre Nicolas fait des inclusions de produits d’un boucher

- Partenaires -


A Toulouse, Alexandre Nicolas fait des inclusions de produits d’un boucher

 

crédit: galerie Alain Daudet

A Toulouse, l’artiste plasticien Alexandre Nicolas a répondu présent début juin, à l’invitation lancée par le boucher Dominique Gonzalez, à l’occasion d’une opération de rue impliquant tous les commerçants de l’Allée des Soupirs, dans le quartier Monplaisir.
Alexandre Nicolas a réalisé des inclusions à partir du matériau qu’il a trouvé sur place: des pièces de boucher, entre autre un poulet, de la graisse, un cerveau de veau, un coeur de porc, des pattes de volailles, etc.
Ces oeuvres ont remplacé les morceaux de viande le temps d’un samedi dans la vitrine du boucher. Certaines oeuvres étaient simplement intégrées dans une inclusion de cristal de synthèse, d’autres étaient travaillées en amont, comme le clou de l’exposition, la “Poule de luxe”: un poulet doté d’aiguilles de haute couture, ou encore le coeur de porc serti de diamant avant leur inclusion.
L’artiste assimile ce travail à un “memento mori”, un travail sur la mémoire: donner une permanence à la viande à une époque où sa consommation excessive est remise en cause car peu compatible avec la préservation des ressources naturelles et donc de la planète. L’artiste estime valoriser ainsi la viande de qualité en la transformant en oeuvre d’art, et faire ainsi bien la différence avec les productions industrielles qui nécessitent une alimentation en céréales ruineuse pour la planète.
Mais les oeuvres et le discours de l’artiste ou du boucher sont également teintées d’humour. “Dominique Gonzalez fait du lard, je fais de l’art“, expliquait tout simplement l’artiste, amusé, lors de la mise en place de cette exposition insolite.

 

 credit photos: Jacques Barbier

 



Articles associés

Affiner vos résultats

- Partenaires -