PIVETEAUD Dominique

    Discipline(s)
    Peintre, Sculpteur
    Informations de contact
    M. Dominique PIVETEAUD
    Téléphone

    Département
    Adresse
    3 rue Béziat 31400 Toulouse
    Statut
    Artiste libéral
    Mon Histoire

    Antoni Tàpies, dont Dominique m’a fait découvrir ses écrits sur l’art savait y faire avec le rebut.
    Dominique aime s’affilier à cette œuvre. Œuvre qui s’y entend à révéler le tu, le dissimulé, la honte de nos sociétés.
    Œuvrer avec les débris du monde, ses déchets, c’est porter à son renversement, la matière.
    Matière qui garde la mémoire, la trace érosive mais prégnante de la présence humaine, du labeur humain. C’est garder la mémoire d’humains tenus à l’écart, sous le boisseau, du bruissement des condamnés au silence et à l’oubli.
    Dominique fouille, scrute les choses vues, défaites, refoulées, évacuées, déniées… pour sauver ces traces de l’abandon, de la déchirure, de la marque du temps.
    Il recueille ces débris dans leur précarité, accueille leur altération.
    Des liens, des solidarités même, s’établissent à travers l’assemblage des rebuts qu’il amasse. Jusqu’à produire une réappropriation de la mémoire et des lieux.
    En ce sens, Dominique s’affilie aussi à l’oeuvre d’Ernest Pignon Ernest.
    La philosophe M.Josée Mondzain dit d’Ernest Pignon Ernest : « [Il] investit le territoire pour le donner comme on restitue son bien à celui qui en est exproprié. Les expropriés de l’espace, les expropriés de la parole, de la visibilité. (…) Faire vivre à la fois l’invisible et l’invu, c’est-à-dire ce qui a disparu dans les ténèbres de l’oubli aussi bien que ce qui, pourtant encore présent, fait l’objet d’un aveuglement. ».

    Je retrouve cette intention dans la démarche artistique de Dominique Piveteaud.
    Je dirai que sa sculpture, c’est une pratique du pli.

    Expositions, Galeries, Musées ...

    Galerie(s)
    Galerie Bouillon d'Art, Bordeaux
    Galerie virtuelle