JOANA Anne

    Discipline(s)
    Peintre
    Informations de contact
    Mrs. Joana Anne
    Téléphone

    Département
    Adresse
    224 rue du Roc 81000 Albi
    Statut
    Artiste libéral
    N° Siret, code APE
    88362189800013
    Mon Histoire

    J’ai commencé à peindre en 1978, après avoir beaucoup voyagé dans mon enfance et ma jeunesse, surtout en Afrique.
    J’ai toujours aimé me lancer des défis, ce qui m’a conduit à pratiquer le parachutisme à haut niveau dès l’âge de 17 ans. J’ai même fait partie de l’équipe de France de voltige.
    Quand j’ai commencé à peindre, j’ai eu la chance de rencontrer à Carcassonne un vieux peintre, Eugène Pech, qui fut l’élève de Maurice Melat, qui m’a acceptée son atelier, et surtout sur le terrain, pour de longues séances de peinture. Quelle chance !
    Après deux ans de travail avec Eugène Pech, je suis partie au Cameroun où j’ai continué à peindre seule. Les Africains sont de grands artistes qui manquent souvent de tout. J’ai donc avec eux créé à Yaoundé l’Union des Artistes Plasticiens Camerounais.
    Au retour du Cameroun en 1981, le hasard m’a fait découvrir Albi qui sera quelques années plus tard la ville où j’aurai mes repères et de bons amis. D’emblée j’ai fait la connaissance des peintres de la région.
    C’est pourtant un séjour de deux ans à Caen, en Basse Normandie qui sera décisif pour moi, grâce à la rencontre d’un grand artiste, André Lemaitre. Lui aussi acceptera de me prendre comme élève. J’aurais d’ailleurs été la seule qu’il n’ait jamais acceptée aussi longtemps, car il avait, dirons-nous, un caractère fort. Né en 1909 et aujourd’hui disparu, un musée lui est consacré à Falaise. Je lui dois beaucoup.
    Bien qu’ayant quitté la Basse Normandie au bout de deux ans, je l’ai revu régulièrement jusqu’à sa mort. J’ai aussi rencontré dans cette belle région d’autres peintres de talent avec lesquels je suis encore en contact. Je pense en particulier à mon ami Jean-Pierre Lefèvre.
    J’ai ensuite, à partir de 1984 consacré tout mon temps à la peinture, après une installation définitive à Albi. Encore de belles rencontres, surtout à Toulouse. Maurice Melat qui me présente Pierre Darques, Averseng et René Izaure. Une belle amitié avec André Lartigue, qui continue avec sa femme Annie.
    Au début des années 2000, d’autres activités bénévoles dans une association d’aide aux personnes en détresse m’ont pris de plus en plus de mon temps, au point que pendant une dizaine d’années j’avais presque arrêté de peindre. Puis, un cancer du sein en 2013 m’a contrainte à m’interroger sur ce qui me paraissait le plus important. Je me suis donc, depuis cette date, remise à la peinture à plein temps, à Albi.

    Expositions, Galeries, Musées ...
    Expositions(s) personnelle(s)
    Voir site www.annejoana-artistepeintre.com
    Atelier ouvert au public
    Oui
    Galerie virtuelle