COLOMB Patrice

0
COLOMB Patrice
Discipline(s)
Peintre, Plasticien/ne
Informations de contact
Mr. Patrice COLOMB
Téléphone

Département
Adresse
3 rue du Pélican, 34140 - LOUPIAN
Statut
Artiste-auteur
N° MDA ou Agesssa
CD88505
Mon Histoire

COLOMB Patrice est né en février 1968, à Rodez dans l’Aveyron.

Une sensibilité à fleur de peau et une soif intarissable de créer, expérimenter, inventer, fabriquer et apprendre.

Lorsque je travaille sur une œuvre picturale je laisse mes mains utiliser l’outil, l’important est de ne pas interférer avec mon mental, travailler dans le lâcher prise, avec mon ventre et mon cœur.
J’ai rapidement ajouté à certains de mes travaux picturaux de la matière ainsi que des inclusions métalliques, mais aussi un encadrement ouvert que j’aime assimiler au ailes de l’œuvre. Très certainement les prémisses d’un passage au volume.
En ce qui concerne mon travail en sculpture, l’approche est un peu la même.
Je vis des moments privilégiés. Le plus souvent la nuit où des flashs envahissent ma tête à une vitesse fulgurante, dans ces moments vont s’associer des objets, des matières, du mouvement, de l’électronique et enfin une logique de programmation pour rendre interactif l’ensemble.
J’ai alors l’œuvre dans sa globalité, et j’en suis très souvent surpris, tout va si vite, et pourtant tout est si clair.
Il ne me reste plus qu’à la réaliser, cela va me prend beaucoup plus de temps.
Je suis depuis toujours un touche à tout, un bricoleur dans l’âme, avec mes premiers pas en électronique à l’âge de 12 ans, et mon premier ordinateur à 16 ans. J’ai travaillé durant plusieurs années dans les domaines de l’électronique, notamment dans l’univers des jeux automatiques et des alarmes.
Je retrouve dans mon travail artistique un retour à mon émerveillement d’enfant, le “bidouilleur” que j’étais et que j’ai toujours plaisir à être.
J’aime la magie du moment où mes œuvres, à leur tour, viennent éveiller des émotions chez son observateur avec parfois l’expression d’un émerveillement de l’enfant qui est en chacun de nous, ne l’oublions pas.

Galerie virtuelle