JUGE THOUROUDE Catherine

    Discipline(s)
    Sculpteur
    Informations de contact
    Mrs. Catherine Juge Thouroude
    Téléphone

    Département
    Adresse
    36, rue Las Cazes 31250 Revel
    Statut
    Artiste-auteur
    N° MDA ou Agesssa
    T211261DE
    Mon Histoire

    Au fil du temps…
    Regard, geste, passion de la couleur et amour du métier fondent mon activité artistique. J’ai connu, à Ravenne, à l’Académie des Beaux-Arts, et devant les chefs d’œuvre byzantins de Saint-Vital, un choc de la reconnaissance qui a libéré en moi assez d’énergie pour une vie consacrée à la mosaïque. L’obtention de plusieurs prix m’y encourage si besoin était.

    Plus récemment, une résidence d’artiste de seize mois parrainée par l’Académie des Beaux-Arts et Pour que l’Esprit Vive, à l’Abbaye de la Prée, m’a permis d’explorer une nouvelle voie, celle du fil dans la sculpture.

    Mes Laminaires de verre et de fer
    Mes sculptures sont de la famille des algues, de ces laminaires qui forment la chevelure patiente des hauts-fonds. Rompues à la violence des courants, aux tempêtes et à l’air du temps, elles possèdent un ancrage qui les maintient hors de l’agitation des tendances.
    Comme les laminaires de l’océan, mes sculptures de fil et de verre conservent leur impassible et sereine verticalité, rivées qu’elles sont à leur socle, insouciantes de ce qui se trame en surface…
    Leur liberté de mouvement reste entière, pourvu qu’elles acceptent l’attachement. Chez elle, point de racine : pour seule fixation, une astucieuse alliance avec son socle.
    La liaison amoureuse du métal et du verre chante la résistance, la dureté, l’immobilité, la fragilité… Paradoxe du fixe pourtant mouvant.
    Torsades de fil maigre, étirements métalliques : des chevelures de fer promènent l’œil à travers des nuances millimétrées. Le fil trouve son chemin autour de la matière colorée. Le fil est enfant aimant qui enserre la mosaïque de ses arrondis interminables. Enchevêtrement de caresses râpeuses, affectueuses. C’est que le fil complice de l’air traite le verre comme une source gelée, lui offre une structure, quadrille sa lumière, la piège ou l’attendrit. C’est selon.

    Expositions, Galeries, Musées ...
    Expositions(s) personnelle(s)
    Amsterdam - galerie Kulher

    Middelburg - galerie de Pluyme

    Revel - Galerie Libre Cours

    Atelier ouvert au public
    Oui
    Galerie virtuelle