ALMAKAN

    Discipline(s)
    Dessinateur, Peintre, Street Artiste
    Informations de contact
    Mme Valérie Font-Guillermet
    Téléphone

    Adresse
    66000 Perpignan
    Statut
    Artiste-auteur
    N° MDA ou Agesssa
    F477421
    Mon Histoire

    MA DÉMARCHE ARTISTIQUE : L’art et la science au coeur

    Une part de moi se souvient du futur… Un futur où l’humain aspire à être complet plutôt que parfait, où l’art côtoie la science, où le rationnel ne boude plus l’irrationnel, où le pragmatisme prend la main du sensible et le visible fait corps avec l’invisible.

    Je suis une artiste transdisciplinaire à la production polymorphe. Dans mes créations, le sens prévaut sur la forme et la plasticité de mes oeuvres se soumet d’abord à l’idée, même si, le plus souvent, j’utilise les aérosols, les encres et l’acrylique. Tous les moyens sont bons pourvu que le message circule ! Un message humaniste pour un futur plus viable, équitable et vivable. Je peins, j’écris, je réalise des vidéos, des podcasts, je mets en scène mes expositions pour inspirer, apprivoiser l’impensable et bousculer les idées reçues.

    Au final, j’écris des formes autant que je les peins, comme une synthèse de tous les arts où tout est symbole. C’est pourquoi probablement, je nage comme un poisson dans l’eau dans le réalisme fantastique et le symbolisme, sans pour autant appartenir à un courant en particulier.

    MES VALEURS, MES INFLUENCES

    Les valeurs qui me portent sont la liberté, l’altérité, la curiosité, l’exigence, l’audace, la responsabilité, l’intégrité, l’humanisme et l’altruisme.

    Les artistes qui m’inspirent sont aussi bien dans les arts visuels que les arts littéraires : L. de Vinci, O. Redon, G. Moreau, S. Dali, F. Bacon, E. Pignon-Ernest, W. Siudmak… et aussi Ch. Baudelaire, E. A. Poe, J. Verne. D’autres écrivains comme P. Teilhard de Chardin et Edgar Morin ont considérablement participé à mon évolution et à mon éveil.

    MON HISTOIRE : Je vis de mon obsession…

    S’il y a une chose que vous devez savoir sur moi, c’est que je vis de mon obsession. Pas de ma passion. On me lance parfois: “quelle chance tu as de vivre de ta passion !” Non. Ce n’est pas le cas. On choisit de vivre de sa passion. Quand on poursuit une obsession, on n’a pas le choix. Je ne suis pas une passionnée, je suis une obsessionnelle !

    Mon obsession est de vous livrer des histoires où l’humanité et son devenir occupent une très grande place. Ces histoires sont dans mon coeur, mes tripes et mon âme et elles jaillissent sur le papier ou la toile dans une urgence totale.

    En 2016, j’abandonne ma vie d’avant, pourtant confortable, comme une peau trop étroite dont on se sépare; je décide alors d’embrasser la carrière d’artiste-auteure pour contribuer plus largement et plus librement au monde. Autodidacte, je saute sans parachute dans le milieu de l’art; j’incarne une sorte d’artiste hybride, fusionnant ma nécessité de peindre à mon expérience de la prospective, de l’intelligence économique et de l’ingénierie de projets de développement durable. Le tout donne naissance à mon pseudonyme Almakan : de l’espagnol “âme” (alma) et du perse “souveraine” (kan). Je n’obéis plus qu’à elle.

    Inclassable. Toute ma vie, c’est ce que j’ai probablement le plus entendu. J’en ai souffert longtemps, puis j’en ai fait une force. Une force d’action, d’innovation et de résilience. J’ai vécu et je vis pleinement les cycles de ma vie, indépendamment de l’étiquette. Et lorsque j’ai fait mon “coming out” artistique, je n’ai pas renié pour autant mon passé. Je suis tout à la fois.

    Galerie virtuelle