Vénus, les représentations féminines de la Préhistoire

Informations
Expos-Conférences

Vénus, les représentations féminines de la Préhistoire



 Aurignac

Du 5 juillet 2022 au 10 décembre 2022


Vénus, les représentations féminines de la Préhistoire

Exposition organisée à l’occasion du centenaire de la découverte de la Vénus de Lespugue.
Le 9 août 1922, Suzanne et René de Saint-Périer font une découverte majeure dans la grotte des Rideaux, au cœur des Gorges de la Save, sur la commune de Lespugue dans le Comminges, au sud du département de la Haute-Garonne. Ils mettent au jour une petite statuette féminine, la fameuse Vénus de Lespugue. Haute de 14,7 centimètres (6 cm de large et 3,6 cm d’épaisseur), sculptée en ronde-bosse, dans de l’ivoire de mammouth, elle date du Gravettien (entre 34 500 et 25 000 ans avant le présent).
L’année 2022 marque le centenaire de cette découverte qui va bouleverser le monde de la recherche et de l’art en portant un regard nouveau sur les populations préhistoriques. Cette exposition laisse entrevoir la diversité des représentations féminines du Paléolithique et lève le voile sur les savoir-faire techniques.
Réalisée en partenariat avec le Musée de Tautavel, le Musée de Montmaurin, le Musée de l’Homme à Paris et le Musée d’Anthropologie préhistorique de Monaco, l’exposition Vénus, les représentations féminines de la Préhistoire est l’occasion de présenter de nombreuses statuettes préhistoriques, dont une copie de la Vénus de Lespugue, actuellement en restauration, et une Vénus inédite, prêtée exceptionnellement par le Musée d’Anthropologie préhistorique de Monaco, dévoilée pour la première fois au public au Musée de l’Aurignacien.
Au cours de cette exposition est également diffusé le film Renaissance de la Vénus de Lespugue de Nathalie Rouquerol, préhistorienne, auteure du livre La Vénus de Lespugue révélée. Ce film de 26 minutes montre les étapes de réalisation d’une copie à l’identique de la Vénus de Lespugue dans un morceau de défense de mammouth, une expérimentation menée par le sculpteur Florent Rivère avec des outils similaires à ceux des hommes préhistoriques.
La découverte de cette statuette fait la renommée de la Haute-Garonne et du Comminges et à travers elle du Musée de l’Aurignacien qui participe au rayonnement culturel et touristique de notre territoire. Préserver, valoriser, partager et transmettre cet héritage universel au plus grand nombre à travers l’éclectique et prometteuse programmation du musée est notre ambition. Le Conseil départemental s’engage à proposer une offre culturelle variée et de qualité sur l’ensemble du territoire, au cœur des sites majeurs inspirés par l’histoire de l’humanité“, souligne Georges Méric, président du Conseil départemental.

Infos pratiques
Musée de l'Aurignacien

31420 Aurignac

Musée de l'Aurignacien
Avenue de Bénabarre

31420 Aurignac

05 61 90 90 72
contact@musee-aurignacien.com
Evènement Payant
Non