Télépoésie N° 5 (Montréal au Canada) – Participations artistiques sonores, textuelles et /ou visuelles

Appels à Projets
Informations


Lieu de l'évènement
Semaine du son Canada
Montréal Canada , 11290 Montréal

Dates
Du 12 mars 2024 au 23 mars 2024
Date limite candidature : 25 février 2024


Télépoésie N° 5. Appel à participations artistiques sonores, textuelles et /ou visuelles

Cette année, la Semaine du Son Canada a choisi comme orientation artistique un déplacement
perceptif Vers un voyage sonore

La Semaine du Son Canada invite tout.e artiste visuel, sonore, textuel ou inter-transdisciplinaire à soumettre les traces de leur acte artistique brut ou « travaillé ». Pour les artistes sonores et/ou vidéastes, un format d’une minute est souhaité. Pour les écrivain.e.s ou poètes.tesses plutôt court et 2 ou 5 photos pour les photographes. Un.e seul.e artiste peut envoyer plusieurs formats différents. Vos traces sont à soumettre d’ici le 25 février 2024 aux adresses suivantes :
lasemainedusoncanada@gmail.com, alainjoule13@gmail.com ou goday.pascale@courrier.uqam.ca.
L’artiste AJ “alchimisera” les traces proposées pour en faire une création audio-visuelle qui sera présentée lors de La Semaine du son Canada qui se déroulera du 18 au 23 mars 2024.
Chaque année, la télépoésie compte une trentaine d’artistes caribéens.nes, européens.nes, asiatiques, nord et sud-américains.nes. Une grande famille qui nous l’espérons grandira.

Proposition pour alimenter la réflexion
Le son se déplace sur l’air à 340 mètres seconde, sa vitesse est presque cinq fois plus grande dans l’eau (1500 ms), environ 17 fois plus rapide (5920 ms) dans l’acier. La vitesse de propagation du son dans nos corps est d’environ 1580 ms dans les muscles et 3080 ms dans les os…Lorsque nous sommes en conscience de notre présence au monde nous sommes dans le son, traversé par lui, nous le transmettons à notre être à travers notre peau et nos oreilles.
En résonance du phénomène sonore, nous apprivoisons les espaces que nous côtoyons en même temps qu’ils nous apprivoisent … Dans une situation de réceptivité poétique il s’agira de retranscrire nos captations mémorielles de ces moments particuliers qui sont restés dans nos souvenirs. Nous pouvons aussi enregistrer sons et images nues, considérant que celles-ci sont indissociables du son. L’objet de ce voyage sonore peut ensuite être reconvoqué par la force de nos mémoires émotionnelles, être actant d’une création dont nous devrons extraire une miniature (1 minute) à partager.

Archéologues du sensible nous entrons dans ce que j’appelle une archépoésie collective en tant que celle- ci par la magie du montage engendrera un témoignage commun vers la possibilité d’une oeuvre… les traces de vos pièces deviennent de fait des fragments archéophoniques dont l’image voire le textuel n’est pas exclu, car l’image en mouvement ou fixée, porte en elle, par lien affectif ou mémoriel, la musicalité sonore d’un kairos jaillissant nos mémoires errantes.
L’errance est ici un état positif une façon non décidée de visiter des espaces, de les subir sans douleur en nous y « soumettant librement » pour les comprendre… l’étymologie sonore du mot nous parle : erre hanse, air en ce (moment privilégié) mais jamais air ou erre rance dans le côté frelaté du son… vous l’aurez compris il s’agit de poétiser une perception libre dont nous sommes les récepteurs et d’en donner une minute à partager par la force qui nous habite et qui fait de nous des créateurs en acte c’est-à-dire des poètes (poiêtês).
Après montage, la Télépoésie prend la forme d’une œuvre collective mariée par la force des rencontres, aléas, attirance, compagnonnages… une série de va et vient engendrant un mystère qui relève du sacré.
Ce mot est ici employé dans son sens d’échange entre immanence et transcendance sous l’oreille bienveillante du plus qu’humain matérialisé ici par un heureux hasard convoqué. Pas de sérendipité donc, juste de l’amour ; Âme-Our l’âme qui empreinte le chemin du souffle médian garant de l’équilibre et Our une divinité de l’ancienne Égypte en forme de faucon céleste qui a pour œil droit le soleil et pour œil gauche
la lune.

Visualisation des 4 Télépoésies antérieures : https://lasemainedusoncanada.ca/telepoesies/

Informations de contact

Organisateur
Association la semaine du son Canada
Contact Organisateur
Pascale Goday
Code Postal Organisateur
11290
Ville Organisateur
Montréal