Chargement Évènements

« Tous les Évènements

  • Cet évènement est passé

Patrick Zachmann, Tian’Anmen, un printemps chinois

11 octobre 2019 au 20 novembre 2019

Patrick Zachmann, Tian’Anmen, un printemps chinois

Vernissage vendredi 11 octobre, 18h30.

Photographe de l’agence Magnum, Patrick Zachmann se trouvait à Pékin en mai 1989.
Il travaille alors sur un reportage à propos de la diaspora chinoise, quand à l’improviste et sur ​​une période de plusieurs semaines, des centaines de milliers de personnes se rassemblent sur la place Tian’anmen (la Place de la Paix céleste) pour protester contre le régime.
Le 4 juin, l’armée écrase brutalement la manifestation, tuant des centaines de personnes.
Accompagnée d’un documentaire multimédia Génération Tian’Anmen – Avoir 20 ans en Chine, l’exposition n’est pas essentiellement un compte rendu de cet événement historique. Dans le premier des trois courts documentaires, Patrick Zachmann parle de ce qui a conduit jusqu’à ce jour fatidique, alors que dans le troisième, il fait une courte visite à la Place Tian’anmen d’aujourd’hui.
La seconde partie consiste en deux interviews, celui d’une jeune femme chinoise qui étudie à Paris et d’un homme chinois plus âgé, qui protestaient sur ​​la place en 1989.
Zachmann leur demande de partager leurs réflexions sur la famille, la démocratie, le fait d’être Chinois et les rêves de l’année 1989.

 

BIO
Patrick Zachmann est né en 1955, il vit à Paris, il rejoint Magnum en 1985. Il se consacre à des reportages au long cours, qui mettent à jour la complexité des communautés dont il questionne l’identité et la culture.
À l’issue d’un projet personnel sur l’identité juive, il publie en 1987 Enquête d’identité. En 1989 l’ensemble de son travail reçoit le prestigieux Prix Niépce.
Patrick Zachmann poursuit une étude de la diaspora chinoise à travers le monde, qui engendre en 1995 la publication du livre W. ou l’oeil d’un long-nez. Entre 1996 et 1998, il réalise le court-métrage La Mémoire de mon père, puis le long-métrage sur la disparition des traces de la mémoire, notamment au Chili, Allers-retour.
En 2006, il a entamé un nouveau projet en Chine, qu’il appelle Confusions chinoises.
Il réalise de 2006 à 2008 à Marseille, Bar Centre des Autocars, un film sur ce que sont devenus dix jeunes en difficulté qu’il avait connu et photographié il y a vingt ans.
L’ensemble de son travail sur la banlieue et l’immigration sur une période de 25 ans est exposé à la Cité Nationale d’Histoire de l’Immigration à Paris (mai à octobre 2009).

Détails

Début :
11 octobre 2019
Fin :
20 novembre 2019
Catégories d’évènement:
, , , ,

Lieu

galerie Negpos
1, Cours Nemausus, B301
Nîmes, 30000 France
+ Google Map
Site Web :
http://negpos.fr/negposphoto/category/expositions/

Autres

Date
11 octobre
Heure
18h30