Chargement Évènements

« Tous les Évènements

Myriam Mechita et Samir Ramdani, Effets secondaires

17 mars au 4 juin

Myriam Mechita et Samir Ramdani, Effets secondaires

 

visuel: oeuvres de Myriam Mechita

Une exposition élaborée par les étudiants du Master 2 Métiers de l’art. Régie, documentation, numérique de l’Université Toulouse – Jean Jaurès, avec le soutien et sous la supervision de l’équipe artistique des Abattoirs, Musée – Frac Occitanie Toulouse

Au sein de La Fabrique, espace d’exposition du Centre d’Initiatives Artistiques du Mirail (CIAM) à Toulouse, sont réunies pour la première fois des œuvres de Myriam Mechita (née en 1974 à Strasbourg, vit et travaille à Berlin) et de Samir Ramdani (né en 1979 à Privas, vit et travaille à Paris), deux artistes présents dans les collections des Abattoirs.

Conçue et réalisée par les étudiants du Master 2 Métiers de l’art. Régie, documentation, numérique de l’Université Toulouse – Jean Jaurès, cette exposition a pu voir le jour grâce au soutien et sous la supervision de l’équipe artistique des Abattoirs, Musée – Frac Occitanie Toulouse, et avec la collaboration du CIAM.

Effets secondaires met en avant le travail de deux artistes contemporains à travers une quinzaine d’œuvres prêtées exceptionnellement par les Abattoirs, l’Artothèque du Lot, l’Hôtel d’Agar à Cavaillon et les artistes eux-mêmes : dessins, estampes, céramiques, installations, photographies et vidéos.

À l’étage, Le Tube s’ouvre sur un long mur où sont diffusées plusieurs œuvres photographiques et vidéos de Samir Ramdani. Dans les vidéos qu’il réalise depuis une dizaine d’années, l’artiste aborde les questions de dominations sur le mode du décalage. Ses œuvres empruntent donc avec jubilation à l’esthétique des films d’horreur et de science-fiction, aux codes des thrillers ou à l’abstraction géométrique, associant zombies et questions de genre, performances de Krumpers et perspectives afro-futuristes. Superbe Spectacle de l’Amour, 2016, est une production BBB / Le Printemps de septembre, collection des Abattoirs qui a été tournée au sein du quartier du Mirail à Toulouse et qui illustre sa démarche artistique.

Au rez-de-chaussée, Le Cube présente les œuvres de Myriam Mechita. Mêlant des corps décapités aux paillettes, l’artiste joue sur l’ambiguïté invitant le spectateur dans un monde entre réalité et imaginaire, vie et mort, ombre et lumière, beau et laid. Trônant au centre de la pièce La Suprématie du savoir ou l’œuvre révélée, 2005, témoigne de cette ambivalence.

L’exposition Effets secondaires, titre inspiré par la chanson Volontaire d’Alain Bashung, montre ainsi le travail de Myriam Mechita et de Samir Ramdani. Leurs œuvres interpellent sur des problèmes sociétaux et des questions d’actualité comme le genre, la discrimination, les inégalités, l’altérité ou encore la pandémie qui se retrouvent dans l’une des dernières œuvres de Samir Ramdani, La cellule, 2020, dans laquelle un pays est à l’arrêt, confiné.

Cette exposition est également à retrouver sur les comptes Instagram et Facebook des Abattoirs avec entre autre une conversation entre Myriam Mechita et Emmanuelle Hamon, responsable des expositions et de la diffusion en région, en ligne depuis le 4 mars, et un rendez-vous avec Samir Ramdani, le jeudi 1er avril à 18h, en partenariat avec Le Printemps de septembre.

Depuis plusieurs années, les Abattoirs soutiennent et accompagnent la formation des jeunes professionnels du Masters 2 Métiers de l’art dans le cadre de sa convention avec l’Université Toulouse – Jean Jaurès.

Centre d’Initiatives Artistiques du Mirail – La Fabrique
5, allées Antonio Machado, 31058 Toulouse cedex 9
Lundi-vendredi, 10-17h – entrée libre (actuellement fermé au public)
Tel : 05 61 50 44 32 – https://culture.univ-tlse2.fr

 

Détails

Début :
17 mars
Fin :
4 juin
Catégories d’évènement:
, , , ,

Lieu

Ciam La Fabrique
5 allée Antonio Machado
Toulouse, 31000 France
+ Google Map