Chargement Évènements

« Tous les Évènements

Michel Dieuzaide, Chemin faisant

10 septembre au 31 octobre

Michel Dieuzaide, Chemin faisant

Vernissage 10. septembre, 16h.

Michel Dieuzaide est photographe et réalisateur. Il vit dans un petit village, face aux Pyrénées. Fils du célèbre photographe et créateur du Château d’Eau Jean Dieuzaide, il quitte le foyer familial à 18 ans, et devient assistant de Brassaï.

Dès 1977, il commence à réaliser des documentaires sur les artistes dont il apprécie le travail : Pierre Soulages, Olivier Debré, Vlado Perlemuter, André Marfaing, Odile Mir, Daniel Humair, Pierre Tal-Coat, … entre autres.

Après avoir voyagé un peu partout en Europe, en Inde, en Afrique, en Orient, il va se tourner essentiellement vers l’Espagne. C’est un pays qui le happe, où la dimension « tragique » sourd volontiers de chaque événement, de chaque situation, en toutes circonstances. De l’Aragon à l’Andalousie, il finira par en connaître les moindres recoins, et la photographiera sans jamais la caricaturer.

Michel Dieuzaide a toujours porté un regard décalé sur le réel, un regard sensible et désenchanté. Il n’a jamais appartenu à aucun courant, à aucune école, mais a toujours pris soin de n’entreprendre que ce qui lui tenait à cœur.

La pratique combinée de la photographie et du film documentaire va donner les conditions d’émergence des Vraissemblages. Dans cette série, Michel Dieuzaide propose au spectateur deux photographies dans un même cadre. Ces images n’ont pas été a priori prises pour être présentées ensemble, mais leur proximité va, de fait, installer un dialogue. Parfois certaines d’entre elles, prises une à une, pourraient paraître anodines, mais leur juxtaposition engendre une nouvelle narration, dotée d’une intensité inattendue, qui n’impose pas une lecture figée, «objective », comme il est habituellement de mise en photographie. Le réel est altéré, et l’imaginaire de chaque spectateur sollicité.

 

Dans la série LambeauXgraphies, Michel Dieuzaide va encore plus loin dans cette défiance à la vision soi-disant objective du photographe. Les images sont déchirées en bandes, puis recomposées et collées avant d’être encadrées. Une nouvelle image est chaque fois inventée mais le réel est chamboulé. C’est toujours de la photographie, … mais qui se moque de la vérité. 

Depuis quelques temps, Michel Dieuzaide s’adonne à la couleur. Images sobres et puissantes, souvent à la limite de l’abstraction. Il ouvre une nouvelle porte, après avoir parcouru bien des chemins.

Détails

Début :
10 septembre
Fin :
31 octobre
Catégories d’évènement:
, , , , ,

Lieu

Galerie Jean-Paul Barrès
1 place Saintes Scarbes
Toulouse, 31000 France
+ Google Map
Site Web :
www.galeriejeanpaulbarres.com

Autres

Date
10 septembre
Heure
16h.