Chargement Évènements

« Tous les Évènements

  • Cet évènement est passé

Inside out: au-delà des apparences

25 octobre 2019 au 2 novembre 2019

Inside out: au-delà des apparences

 

Vernissage 24 octobre, 18h30

 

L’art contemporain du XXIe siècle est parcouru par une vague d’exploration des possibles limites du corps humain. Les questionnements autour de l’identité mais également du genre et de la sexualité – hérités des travaux des années 60/70 – sont aujourd’hui, pourrait-on penser pleinement assimilés et intégrés par le monde artistique : pourtant de multiples variations sont encore perceptibles à l’heure actuelle.

Nous avons pu observer des allers-retours entre reconfiguration du corps et imitations des attributs et attitudes associés à une identité « genrée » dans le travail notamment de Marcel Duchamp, Claude Cahun, Urs Luthi, Martha Rosler, Orlan ou encore Cindy Sherman. Par le biais du travestissement et de la parodie, ces artistes affirment leur réversibilité et de ce fait l’artificialité d’une assignation fixe à un genre.

S’inscrivant dans un monde en proie à de constantes mutations, dans une insertion sociale en tant qu’être, les différentes générations d’artistes que nous présentons ici intègrent des questions liées à l’identité, au genre et au devenir1 et font état de problèmes sociétaux encore en discussion.

La société souhaite remodeler les comportements selon des grilles stéréotypées, potentiel vecteur de mal être et de douleur. Comme le stipulait déjà le psychanalyste américain Robert Stoller dans les années 70, le sexe et le genre restent pratiquement synonymes pour le sens commun. Pascale Molinier, psychologue, constate que cette déduction sous forme de construction socioculturelle peut aussi assigner des rôles, des fonctions, des attributs et au-delà, une différenciation sociale qui peut même justifier parfois un ordre hiérarchique. L’œuvre Herland de Stéphane Kouchian invite à une réflexion autour de ces rapports de force : historiquement le pouvoir est un symbole réservé aux hommes qui se cantonne généralement au sexe masculin. Cette idée préconçue selon laquelle la femme serait inférieure à l’homme est ici mise à mal dans un jeu savant qui tisse des liens entre un esthétisme ultra-pop, l’art conceptuel et un geste enfantin faussement innocent.

Avec les oeuvres de Stéphane Kouchian, Jeanne Susplugas, Charlotte Caragliu, Manon Boyer, Lancelot Michel, Maison Eclose, Eva et Adèle, Marie Boutevin.

Détails

Début :
25 octobre 2019
Fin :
2 novembre 2019
Catégories d’évènement:
, ,

Lieu

Halle Tropisme
121 rue Fontcouverte
Montpellier, 34000 France
+ Google Map

Autres

Date
24 octobre
Heure
18h30