Chargement Évènements

« Tous les Évènements

Gino DiMaggio: Viva Gino!

27 février au 15 novembre



Gino DiMaggio: Viva Gino!

 

La collection de Gino Di Maggio s’expose aux Abattoirs : Futurisme, Fluxus, Nouveau Réalisme, Affichistes, Mono-ha, Gutai, Cinétisme italien, …

 

Les Abattoirs présentent pour la première fois des œuvres acquises au cours du temps par Gino Di Maggio, collectionneur italien qui a côtoyé et promu des artistes qui ont bouleversé la scène artistique internationale à partir des années 50-60. Cette exposition réunit 50 artistes, de Yoko Ono à César, de John Cage à Kazuo Shiraga, de Lee Ufan à Robert Filliou et de Daniel Spoerri à Ben Vautier, autour d’une centaine d’œuvres.

Gino Di Maggio (né en 1940) est une figure longtemps discrète du monde de l’art qui vous est révélée aujourd’hui.

Cette exposition marque ainsi une collection mue par le soutien à la création et à l’édition, et non pas par l’accumulation ou la spéculation. Elle réunit bien plus que des œuvres exceptionnelles, elle raconte l’histoire de toute une vie. Comme l’écrit son ami Ben, c’est un manifeste “pour une autre façon de vivre” avec l’art et les artistes. Suivant un parcours historique, l’exposition raconte la constitution d’une collection développée au gré des rencontres. Elle raconte Gino Di Maggio à travers son engagement vis-à-vis des artistes, par ses travaux d’édition et par les activités de sa fondation milanaise, Mudima, créée en 1989, la première en Italie pour l’Art contemporain.

Cette proposition présente la constante évolution d’une collection qui témoigne d’un goût particulier pour la performance, la recherche sur l’interdisciplinarité dans l’art, l’expérimentation musicale qui sont l’expression à la fois de l’humour et de l’ingénuité, un goût pour la forme plus que du contenu. La grande nef des Abattoirs est transformée en grande Halle Fluxus où résonne le son des pianos les plus détournés. L’ensemble est complété par des œuvres picturales, photographiques, des dessins, des sculptures, des installations, des vidéos, etc.

Le Futurisme fut le point de départ pour Gino Di Maggio, ce qui déclencha chez lui toute sa curiosité pour l’art. Sicilien d’origine, ingénieur de formation, il croise à la fin des années 1950 le chemin de ce courant artistique italien apparût en 1909. Il le considère comme la forme la plus radicale et la plus révolutionnaire de la jeune avant-garde, permettant d’explorer les innovations linguistiques par une approche progressive et expérimentale. L’exposition présente ainsi l’en- semble des manifestes futuristes collectés de par le monde, pour nous faire découvrir et dépasser les limites de l’art avec les gestes radicaux.

Dès lors, ses choix témoignent de ses voyages et montrent toute la richesse des mouvements qui l’ont inspiré : Fluxus (Europe), Nouveau Réalisme (France), Affichistes, précurseurs asiatiques avec Mono-ha (Japon et Corée) et Gutai (Japon), scène italienne avec le Cinétisme  et  le Pop art. La collection met en avant les parcours de près d’une cinquantaine d’artistes, que Gino di Maggio a pu côtoyer tout au long de sa vie : Arman, John Cage, César, Marcel Duchamp, Erró, Esther Ferrer, Allan Kaprow, Yoko Ono, Nam June Paik, Marinella Pirelli, Lei Saito, Lee Ufan, Ben Vautier, Wolf Vostell, etc. Bien plus qu’un simple collectionneur, car également dénicheur de talents, Gino Di Maggio se laisse guidé par les amitiés qu’il développe au fil des ans avec les artistes.

Bien sûr l’Italie n’est pas absente. Mais, grâce à Gino Di Maggio, nous rencontrons une autre Italie. Au-delà de ses amitiés avec les célèbres Mario Merz, Cy Twombly ou Alighiero e Boetti, nous découvrons une histoire de l’art du XXe siècle italien souvent masquée par le succès de l’Arte Povera. Ici sont présentés les nombreux soutiens du collectionneur aux affichistes, au mouvement cinétique, aux abstraits, etc.

Passer l’aspect événementiel d’une telle proposition, présenter cette collection s’inscrit dans l’une des trois grandes orientations artistiques des Abattoirs, à savoir la relecture des avant-gardes de la seconde moitié du XXe siècle (ex. : Jacqueline de Jong, Eduardo Chillida, Hessie, Daniel Spoerri, etc.).

Ainsi, pour leurs 20 ans, les Abattoirs, Musée – Frac Occitanie Toulouse renouent avec l’exposition de collections. Celle dédiée à Gino Di Maggio permet de poursuivre les réflexions sur les mécanismes profonds qui lient la personnalité du collectionneur aux œuvres et aux artistes qu’il choisit : une histoire de l’art, un chemin de vie.



 

Détails

Début :
27 février
Fin :
15 novembre
Catégories d’évènement:
, , , ,

Lieu

Les Abattoirs
76 Allées Charles de Fitte
Toulouse, 31000 France
+ Google Map
Site Web :
https://www.lesabattoirs.org