Chargement Évènements

« Tous les Évènements

  • Cet évènement est passé

Didier Demozay

23 janvier 2020 au 14 mars 2020

Didier Demozay

 

Vernissage 24 janvier, 18h30

 

« Si je fais de la peinture, c’est aussi pour échapper aux mots, au dire ». Didier Demozay

Parler du travail de Didier Demozay consiste à intégrer dans la trinité propre à la peinture abstraite, c’est-à-dire ; forme – couleur – espace, d’autres notions appartenant à l’expérience humaine de la création et de la rencontre de l’oeuvre.

L’artiste interroge l’éthique du peu suffisant, qui est pour lui un noyau de résistance, presque un manifeste. Pour exécuter ses formes rectangulaires, il agit pauvrement sur la toile car la plupart du temps ses oeuvres sont réalisées d’un coup, sans repentirs, sans reprises avec des couleurs pures, qui ne sont pas mélangées ou altérées. Il affronte la toile avec franchise et spontanéité, au moyen d’outils excréments réduits : les quelques pots de peinture souvent dans les tons de bleu, violet, orange, rouge, noir et des pinceaux industriels.

Il y a dans ce travail des évidences comme la réduction de la matière pour atteindre des formes plus intimes et profondes, le silence et la frontière créée par la peinture blanche, l’obstination d’établir entre les composants du tableau un rapport juste et satisfaisant.

Son oeuvre, Demozay la découvre en la réalisant et cette découverte détermine le sort de la toile ; va-t-il la rejeter, la faire disparaître ou bien sera-t-elle épargnée et sauvée par son créateur ? En percevant des tensions là où la pensée se fait vulnérable, surgit ainsi le sentiment d’incertitude fait de conflits entre les couleurs et les figures.

En effet pour Didier Demozay une bonne peinture n’est pas un bel objet, c’est une entité qui vit et qui vibre et devant laquelle on a le sentiment d’être-là, en dépit de ses défauts ou grâce à ses maladresses. Ce sentiment d’être-la, emprunté à Barnett Newman lorsqu’il était questionné sur ce que l’on était sensé sentir devant son oeuvre, nous interroge sur ce que Yves Michaud appelle notre expérience poétique de présence au monde. Devant les tableaux de Didier Demozay il ne convient donc pas de chercher les références, la filiation à une école, la parenté avec d’autres artistes mais voir de telle manière à pouvoir vivre le miracle de l’apparition d’une différence.

C’est à travers la peinture que l’artiste poursuit des conversations laissées inachevées et souhaite instaurer avec la personne qui se trouve face à son oeuvre une présence qui amène à penser et à interroger.

Détails

Début :
23 janvier 2020
Fin :
14 mars 2020
Catégories d’évènement:
, , ,

Lieu

Galerie Jean-Paul Barrès
1 place Saintes Scarbes
Toulouse, 31000 France
+ Google Map
Voir Lieu site web

Autres

Date
24 janvier
Heure
18h30