Chargement Évènements

« Tous les Évènements

Denise Bresciani, Seconde nature

11 mai au 26 juin

Denise Bresciani, Seconde nature

 

Vernissage 12 juin, midi.

Seconde nature est une forme de cohabitation repensée entre l’Homme et la nature. C’est autour de cette idée que Denise Bresciani a articulé sa résidence de création à La cuisine, centre d’art et de design. Par la recherche, la collecte et l’expérimentation, cette artiste plasticienne, architecte et designer explore de nouvelles relations possibles entre les humains et nonhumains. Directement inspirées des formes et caractéristiques physiques du vivant, ou produites à partir de la récupération de matériaux naturels évolutifs, ses œuvres questionnent des processus de transformation et de métamorphose. En explorant la science, de l’archéologie du vivant à la vie artificielle, mais aussi les traditions et les rituels protecteurs, Denise Bresciani propose à La cuisine, des formes qui renvoient à la fertilisation de la terre, à sa digestion, à la procréation biologique. Elle ouvre des canaux émotionnels et offre des espaces pénétrables et palpables dans lesquels elle conjugue la dichotomie anthropologique entre nature et culture. Pensée comme un hommage au vivant, à ce que nous sommes et à ce que nous deviendrons, son exposition est traversée par une pensée animiste, chamanique, laissant toute sa place à l’inconnu et à l’imaginaire.

Denise Bresciani

Née en Italie en 1970, Denise Bresciani, architecte, designer et artiste plasticienne, vit et travaille actuellement à Toulouse en France. Elle est titulaire d’un DEA – Diplôme d’État en Architecture de l’Université Politecnico de Milan et, elle enseigne les arts plastiques à l’Université J. Jaurès de Toulouse. L’œuvre de Denise Bresciani est polymorphe et comprend l’installation, la sculpture et la performance. Dans son processus de recherche l’artiste est proche d’un scientifique. À la manière d’un anthropologue, elle crée des outils qui interrogent l’être humain et son environnement par l’expérimentation d’espaces de cohabitation. Par ses performances, via l’utilisation des aliments, elle offre la possibilité d’habiter collectivement l’espace pour vivre des expériences plurisensorielles. Ces sculptures et installations sont le résultat d’une approche expérimentale sur la manière de faire vivre des procédés traditionnels ancestraux et leur hybridation. Prendre en compte la fabrication même du matériau dans le processus de création est une idée centrale dans son travail. Le processus est axé sur l’utilisation de matériaux organiques d’origine animale, végétale et minérale. Par des essais avec ces matériaux qu’elle collecte et qu’elle fabrique et, dans la volonté de brouiller les frontières entre passé et futur, ses œuvres questionnent des processus de transformation et de métamorphose. Cette pratique transversale lui permet d’ouvrir une réflexion vers des solutions alternatives appliquées à l’art et au bio-design face aux urgences liées au changement climatique. D

Détails

Début :
11 mai
Fin :
26 juin
Catégories d’évènement:
, , , , ,

Lieu

La cuisine
Négrepelisse, 82800 France + Google Map

Autres

Date
12 juin
Heure
midi