Chargement Évènements

« Tous les Évènements

  • Cet évènement est passé

Christophe Souques, Le voyage incessant des êtres

13 juin au 15 juillet

Christophe Souques, Le voyage incessant des êtres

 

Vernissage 12 juin, 18h45

 

Christophe Souques navigue depuis sa plus tendre enfance dans l’art élaboré de la curiosité artistique. Sur sa route il découvre l’art de la rue et ses graffs, la photo, le dessin, l’huile. Sa vie d’artiste se bâtit au rythme de ses rencontres… La montagne Sainte Victoire le fascine alors qu’il est à Aix en Provence pendant 3 ans. Puis il intègre un collectif d’artistes squatters à Lyon ou il évolue avec des personnages inspirants (Camara ou John Sammut).
Mais c’est à Saint Tropez qu’il rencontre le peintre Bosniaque Mirsad Hadzikaric. C’est là qu’il transcende son rapport à l’art et se projette dans l’engagement militant du mouvement Scarecrow, (l’épouvantail) au slogan clair « La beauté sans l’élégance » ! Un mouvement qui combat l’art commercial juste devenu de la décoration. Ce mouvement finit sa carrière dans l’une des salles du palais de justice de Draguignan. Des toiles aux messages explicites heurtaient des riverains du squat-galerie que les artistes occupaient à Saint Tropez ! Ils ont tous été relaxés.
Cet aventure recentre l’artiste sur sa propre voie, à se trouver, seul, loin de toute influence. En 2006 Charles Zalber, galeriste et collectionneur réputé de Saint Germain des Prés, expose Christophe au Grand Palais avec Basquiat, Picasso et des dessins de Cocteau. Le galeriste parisien dit alors de Christophe : « Souques mêle et amène le figuratif et l’abstrait dans leur jonction et dans des peintures qui évoquent la pensée aux peuples autochtones et aux mythes. »
La mort prématurée de Zalber met un terme à la vie parisienne de Christophe. Il émigre tel un ermite aux pieds des Pyrénées et se nourrit de ces reliefs qu’il intègre dans ses peintures. Chiffons, bouts de bois, ficelles, et tout autre bout de rien qu’il ramasse lors de ses longues escapades pédestres ou pèlerinages vers Saint Jacques de Compostelle. Ram Chatlani, son gourou au sens indien du terme, parle de son travail comme d’un art phénoménal. Une peinture qui exprime ce dont on ne peut parler, qui nous rappelle comment lâcher prise, qui nous ramène à une réflexion profonde, spirituelle sur notre propre quant à soi et bien au delà ! Un artiste à découvrir à la Manufacture !

Détails

Début :
13 juin
Fin :
15 juillet
Catégories d’Évènement:
, , , ,

Lieu

La Manufacture Montolieu
Montolieu, 11170 France + Google Map

Autres

Date
12 juin
Heure
18h45