RAFFEROICO

Discipline(s)
Dessinateur/trice, Graphiste, Peintre
Informations de contact
M. Raffaello EROICO
Téléphone

Localisation

Statut
Artiste-auteur
N° MDA ou Agesssa
E212689
Mon Histoire

Le travail de Raffaello Eroico s’enracine dans les expériences professionnelles du graphisme et de la photographie exercés pendant dix années. Dans le contexte artistique des dernières années 90, l’avènement du numérique, la rencontre avec la réflexion d’Ugo Mulas sur la photographie,avec ses “vérifications”, ainsi que la marginalisation de la peinture en faveur des formes ‘contemporary’ de l’art, sont autant d’éléments qui ont orienté sa trajectoire.
Il a d’abord construit son langage visuel dans la concomitance du graphisme, de la photographie et du design.
La relation entre figuration et l’hégémonie du pixel a polarisé son expression dans l’artisanat ancestral du dessin et de la peinture, entendue dans leurs formes les plus élémentaires et consommées, racinaires, animales, viscérales.
Dans ce phénomène il a reconnu l’élément subversif de la rhétorique conceptuelle dominant le panorama des manifestations artistiques. Pour autant, il ne pratique pas la peinture en visant la répétition d’un style ou la constance poétique, ni comme un parcours nostalgique : peindre est pour lui un laboratoire du devenir en perpétuel mutation. C’est un geste qui aspire à trouver sa forme la plus simple, la plus spontanée et concise, en composant avec les éléments de l’art narratif et figuratif, tout en maintenant l’arbitraire de la libre expression. L’innovation qu’il recherche consiste donc dans l’approche syncrétique de la peinture, sous toutes ses latitudes, dans l’exploration anarchique et instinctive de ses horizons les plus larges, sans céder à l’éclectisme comme fin en soi.
Ces peintures sont proposé comme un voyage où le produit, l’œuvre, est un épisode, un document et un témoignage.
Au fait il n’y a pas de titres, mais des numéros.
De cette attitude découle une production hétéroclite et singulière.
Pour orienter en toute liberté le cosmos des hypothèses formelles possibles, et pour conserver en tout cas une cohérence sous-jacente entre les œuvres, son enquête se résume dans la limite des paramètres suivants :
– technique et matériaux élémentaires (huile sur toile, crayon, fusain sur papier etc)
– le format carré (issu de la profession photographique, (voir “6×6”)
– une structure de composition (partition) puis interprétée instinctivement par calligraphies transformées en geste pictural
– les spécificités chromatiques (palette)

Le projet, la conception d’une peinture, se produit par intuition, c’est à dire d’un processus spontané, “pré-conscient”, et fusionne ce que contient l’expérience visuelle. La synthèse est ensuite traduite par dessin et composition en phase préparatoire.
Dans l’acte, dans le geste pictural et sa matière, succède ensuite l’interprétation de l’élaboré. Cela peut se faire au moyen de plusieurs solutions formelles : le caractère maintenant expressionniste peut s’ouvrir à différentes modulations, allant jusqu’aux géométries monochromes et/ou vice versa en s’exaltant dans le contraste, ou en se fusionnant et en générant d’autres solutions.
Dans la dernière période (2020-21), l’exploration s’est condensée autours d’idéaux de pureté classique, dans une recherche d’essentiel et d’équilibre. La confrontation et l’affrontement avec la tradition qui en dérive restent présents mais non contraignants. Cependant, cet idéal intemporel est toujours profondément réinterprété par une sensibilité actuelle.
L’objectif est d’offrir une expérience visuelle, artisanale et primordiale en harmonie entre le sacré et l’organique.

Expositions, Galeries, Musées ...
Expositions(s) personnelle(s)
2019 "Quel che é stato, é, sarà" - Palazzo Fondi - Napoli (Italy) a cura di Maria Savarese

2014 "Burning in an uranic river" DA WANG Culture Highland - Shenzhen (China)

2013 "MMXIII - Peintures Kontemporaines OU PAS" Mix'art Myrys, Toulouse - (France)

2011 "onzeonzeonze - Mix'art Myrys, Toulouse (France)


Galerie(s)
OnArt Gallery Florence - Italie

Galerie virtuelle