PONOT Hélène

PONOT Hélène
Évaluer l'artiste
0.00

Hélène Ponot prélève dans notre société des moments, des attitudes, des objets, des détails, minuscules ou saillants, à valeur de signes pour peindre, avec humour, à quel point nous sommes à la fois soucieux et absents de nous-même. Pris dans une humanité devenue minimale, réduits à l’usage de quelques signes de reconnaissance, d’appartenance et de distinction. Captifs de ces codes dérisoires sur lesquels nous prenons appui pour tenir. Tenir debout. Tenir en place. Tenir une place … Avec contreparties.

Aux côtés de cette sémiologie ordinaire, l’artiste évoque le manque. En toute discrétion, à la manière d’un passager clandestin, l’absence impose sa présence. Têtes, évènements et contextes sont expulsés hors du champ. Soustrait à notre regard. Il y a du vide et de l’invisible. Ce qui manque pourrait suggérer ce(ux) que nous avons oublié. Pire, ce(ux) que nous avons perdu. Que reste-t-il lorsqu’on a perdu la tête ? Lorsque l’événement nous absorbe ? Nous absente ? Lorsque les arrières scènes se vident ? Pris dans notre ébriété consumériste, dans notre voracité sémiologique, dans notre avidité narrative, nous ne cessons de désavouer et d’effacer le monde.

Au cœur de ce manque pourtant la nature résiste. La vie insiste. Ne serait-elle- pas notre premier appui mais surtout notre dernier recours ? Comment ne pas être saisi par le contraste entre ce vide humain et cette vitalité paysagère. Profonde. Essentielle. La nature se fait textures, nuances, palpitations. Elle affirme, en subtilités et en nuances, sa présence singulière. Sa liberté. Sa chronologie. Écorces vibrantes, couleurs étincelantes, troncs évoquant les contorsions d’un ballet contemporain. Ici, iI est question de singulier. De lenteur et de simplicité.
Le parcours d’Hélène Ponot s’est toujours frayé entre dessins et voyages. Après une longue carrière internationale dans la mode, elle a échangé les crayons par des pinceaux, les tissus par des tableaux. Les pleins et les déliés constituent depuis toujours la trame de son langage intime.
La présence du voyage dans son oeuvre est autre. L’ailleurs irrigue son travail moins par le recours à l’exotisme que par le regard qu’elle pose sur les choses. Après avoir vécu plusieurs années en Afrique puis en Asie et voyagé autour du monde, son regard saisit notre insu avec acuité.
Traits réalistes, textures troublantes, mouvements arrêtés, Hélène Ponot choisit une peinture figurative pour interroger certains de nos stéréotypes. La force de ces toiles réside dans leur puissance de suggestion. Leur double fond. Et cet étrange contraste entre douceur et dénonciation, élégance et ironie, lucidité et poésie …

EXTERIORITES du 17 avril au 28 juin 2024- DOMAINE COSTE MOYNIER -Saint Christol
7 route de Guzargues 34160 CASTRIES
Téléphone

    Statut artiste
    Autre
    Galerie d'art de l'artiste

    Aucun élément à afficher pour le moment.