PIRON Isabelle

Discipline(s)
Graveur, Plasticien/ne, Textile
Informations de contact
Mme Isabelle PIRON
Téléphone

Localisation

Statut
Artiste-auteur
N° MDA ou Agesssa
PB16410
Mon Histoire

BIOGRAPHIE
En 2012, je rencontre une couturière. Elle me propose du tissu ; je tombe sous
le charme de cette matière. Aussitôt j’adopte, j’assemble, je couds, je déchire,
je froisse, je plie, je tisse, je brode.
Je dessine avec l’aiguille de la machine à coudre que je laisse filer.
La couture à la main procure une autre énergie, un autre mouvement, un
autre rythme.
J’aime le travail instinctif, poétique, mais néanmoins réfléchi.
Je joue avec l’aiguille, comme avec les mots, texte-textile, écriture-broderie,
aiguille-crayon…
J’utilise le tissu pour mes créations artistiques ; je me suis rapidement rendue
compte que cette matière offrait de multiples possibilités. Matières que je
glane, détourne, recycle et sublime et que je n’hésite pas à marier aux papiers.
Le fil est très présent dans mes tableaux que ce soit pour les gravures les arbres ou bien dans mon travail textile, ce fil qui nous lie, nous retient et nous libère et il répare les tissus, il rapièce et brode.
le fil rouge, le fil de la vie comme cette phrase l’aiguille du temps fil du cœur.

Isabelle PIRON par Viviane Seroussi

« La créativité implique de briser les conventions afin de regarder les choses sous un jour nouveau. » (Edward de Bono). L’œuvre d’isabelle Piron est un exemple de cette doctrine. Art en apparence de bric et de broc. Nature ou chair humaine, déconstruite, débitée, transformée, exposée. « Rhabillée », revue et corrigée. Elle pique, caresse, mord dans la chair. Attrape le fil qui passe, le laisse filer pour ensuite le nouer, le contraindre à sa fantaisie.
Catalogue poético-soft-sado-maso. Rappel d’étal de boucher d’antan ou de bijou précieux. Principalement du corps de La Femme. Corps sexué, sexuel, corps conflictuel, aux organes problématiques. Et ce drap, là ou suggéré. Celui où elle naît, celui où elle aime, celui où elle souffre, celui où elle enfante, celui de son dernier souffle. Voile de mariée ou linceul. Blanc ou maculé, rude ou de dentelle. C’est par lui que notre vie à tous passe. Qu’on est pris dans la nasse de cette sorcière joueuse jouisseuse. Vie en noir et blanc. Ombres et lumières des hommes et des femmes rigidifiés ou animés, cousus ou peints d’éclairs de couleurs – La vie-même. Et la « note bleue » d’Isabelle Piron qui, à l’inverse de la Blue note, ne descend pas d’un demi-ton, mais fuse d’un corps guitare.

Expositions, Galeries, Musées ...
Expositions(s) personnelle(s)
Médiathèque de Gignac. 2016 "Ne te découvre pas d'un fil"

Salle du temple de Cournonsec. 2016 du noir et du blanc

2016 et 2018 : Open space galerie à Sète. Du noir et du blanc

2019 Résidence d'artiste au Piano tiroir à Balaruc les Bains La note bleue

2020 Es art factory Montpellier 2020

Atelier ouvert au public
Oui
Adresse de l'atelier

49 rue de la liberté 34200 SETE

Galerie virtuelle