Plus de 25 000 abonnés à nos newsletters !

A Saint-Cirq Lapopie, l’association Radicale 24 prépare le centenaire du surréalisme en 2024

- Partenaires -


A Saint-Cirq Lapopie (46), l’association Radicale 24
prépare le centenaire du surréalisme en 2024

En 1924, André Breton publie le manifeste du surréalisme. En 2024, de nombreux artistes pourraient exposer les travaux réalisés au sein de résidences organisées depuis 2020 dans le village de Saint Cirq Lapopie, où résidait André Breton dans les années 50.

L’artiste et chorégraphe belge Chantal Yzermans est la fondatrice de l’association Radicale 1924. Elle habite avec sa compagne Sylvia Zade Routier, petite-fille du docteur Daniel Routier.Le Docteur Daniel Adrien Routier, ancien président de la Société française de cardiologie, esthète original et inventif tomba sous le charme de Saint-Cirq-Lapopie en 1902, en peignant à l’infini ses paysages (Breton découvrit le village plus tard, en 1950).
Daniel Routier, habitant le village de 1910 à 1960, physicien et peintre amateur, fut également photographe, musicien et dandy. La maison Routier, qui appartient à Sylvia Zade Routier, est aujourd’hui l’épicentre du projet Radicale 1924 : après la maison André-Breton et la maison Daura, c’est en effet la troisième demeure du village à faire office de résidence d’artistes. 

Les premières résidences ont commencé en 2021, portées entièrement par l’association qui offre gite et couvert, et visent à mettre en valeur des artistes contemporains de divers horizons (et accessoirement, à faire vivre le village en dehors de la période estivale). Chaque année, Sylvia Zade Routier et Chantal Yzermans invitent 12 artistes.
Originalité de la démarche: la plupart de ces artistes reviennent d’une année sur l’autre. “Inspirées par la tradition d’accueil du village, nous motivons nos voisins, souvent des propriétaires de résidences à Saint-Cirq, pour qu’ils nous aident à recevoir des artistes durant une semaine, souvent hors saison touristique“, explique Chantal Yzermans.
Ils étaient donc 12 la première année, 24 la seconde, et encore 12 autres cette année. Et ils seront quasiment tous là (29 sur 36) à participer en août prochain à la troisième édition de Parade, l’Événement public.
En attendant 2024, où les organisatrices espèrent pouvoir organiser une exposition pendant un mois de l’ensemble de ces artistes venus en résidence les quatre années précédentes.
www.radicale1924.org

Artistes en résidence:

2021: Guillaume Bijl, Carlos Aires, Vinicius Couto, Luc Deleu, Cedric Fargues, Stephanie Lagarde, Siham Mehaimzi, Samyra Moumouh, Ria Pacquée, Mikes Poppe, Pieter Van Der Schaaf, Idris Sevenans, A.L.Steiner

2022: Géorges Adeagbo, Nienke Baeckelandt, Pierre Bismuth , Nicolas Bourthoumieux, Elias Cafmeyer, Hans Demeulenaere,Olga Fedorova, Simona Mihaela Stoia,Yi Zhang, Zena Van Den Block, Agence Future

2023: Liv Bugge, The Royal Book Lodge, Jordi Colomer,s, Jack Davey, Wim Wauman, , John C.Welchman, Tamara Beheydt, Jolijn Baekelandt,Simon Masschelein, Fran Van Coppenolle, Michel François, Han Swolfs, Kim Wey, Wim Wauman

2024
Mars-avril-mai-juin: Résidence Artistique de « Radicale 1924 »
Septembre-octobre: Célébration du Centenaire de la publication du premier Manifeste du surréalisme d’André Breton. Publication du catalogue de « Radicale 1924 » avec tous les artistes en résidence.



 

Articles associés

Affiner vos résultats

- Partenaires -