Plus de 25 000 abonnés à nos newsletters !

A Négrepelisse, inquiétude sur l’avenir du centre d’art La Cuisine

- Partenaires -


A Négrepelisse (82), inquiétude sur l’avenir du centre d’art La Cuisine

Des amis du centre d’art la Cuisine ont lancé une pétition pour défendre le centre d’art La Cuisine.

Explication avec le texte des pétitionnaires: (les mots soulignés en gras le sont par la rédaction)

“Par courrier du 27 octobre 2022 adressé à la Direction Régionale des Affaires Culturelles Occitanie, Morgan Tellier, maire socialiste de Nègrepelisse dans le Tarn et Garonne, a fait part de sa décision de ne pas reconduire sa demande de subventions aux tutelles du centre d’art et de design « La Cuisine », établissement en régie directe de la ville.
Il acte de fait la fermeture programmée d’un lieu emblématique de la diffusion de l’art contemporain sur le territoire.

La décision de ne plus porter le projet de La cuisine est d’autant plus surprenante que le centre d’art, par une programmation imaginée au plus près des préoccupations du terrain, notamment sur les questions d’écologie et d’alimentation, s’est imposé comme une référence nationale dans ces domaines. Sa politique inventive d’ouverture des publics lui a d’ailleurs permis de maintenir une belle fréquentation, confortée par l’organisation autour de ces thématiques de nombreux événements pluridisciplinaires.

Depuis sa création en 2004, La Cuisine a en effet défendu sans relâche un projet ambitieux. Son ouverture aux thématiques liées à l’alimentation en a fait un lieu unique en Europe. Le centre d’art a ainsi été imaginé comme un laboratoire qui invite artistes, designers, graphistes, architectes… à développer des projets contextualisés. Expositions, résidences et workshops permettent d’impliquer le territoire et ses habitant.e.s dans le processus de création. La commune de Nègrepelisse devient alors un espace d’étude et d’expérimentation, de productions artistiques en circuits courts et à ciel ouvert.

Elle abrite ainsi plusieurs œuvres de design et d’architecture qui sont disposées dans l’espace public et dans la cour du centre d’art : Chérie, j’ai oublié la nappe ! /  5.5 designers ; Le bois de Sharewood / Matali Crasset, Aux Arbres ! La forêt nourricière, garde-manger de La cuisine / Le Nouveau Ministère de l’Agriculture ; Maxidreams / Florence Doléac ; Canopée / Collaboration Blouses Brothers & ConstructLab… Tous ces questionnements résonnent dans les Fourneaux du centre d’art, une cuisine expérimentale à la fois outil de création et de médiation. Espace vivant, le centre propose une programmation d’événements toute l’année : visites, ateliers, conférences, performances, lectures, concerts. Le bâtiment de La Cuisine, réalisé sur un château du XIIIe siècle par les architectes catalans RCR (prix Pritzker 2017) fut par ailleurs labellisé Architecture Contemporaine Remarquable en 2019.

Malgré le travail colossal accompli depuis 18 ans par ses différentes équipes, le centre d’art et de design La Cuisine, conventionné par le Ministère de la culture, risque prochainement de fermer, car le maire actuel explique dans son récent courrier adressé à la DRAC que “si l’art et la culture sont des vecteurs de liens sociaux et d’ouverture d’esprit, nous ne pouvons qu’admettre que ce type d’offre et d’équipement géré en régie municipale ne répond pas aux attentes de notre territoire et des forces vives qui le composent et qui sont très attachées au lieu.

Qu’en est-il aujourd’hui de l’ambition des politiques de décentralisation de la culture initiées dans les années 1980 ? Les centres d’art, dont les missions sont définies par le Ministère de la culture, sont des relais de la diversité et de la transversalité de la création contemporaine qui irriguent l’ensemble du territoire et rayonnent à l’échelle internationale.

La pétition vise à ce que La Cuisine ne ferme pas sans alerter sur les dangers du repli sur soi, du manque d’ambition des politiques de soutien à la création artistique dans le domaine des arts visuels et du design, et cherche également à interpeller les élus, locaux, départementaux, régionaux et nationaux face à cette vague de dénigrement qui emporte aujourd’hui, pour les mêmes raisons, bon nombre de lieux dédiés à la création contemporaine (Le Quartier à Quimper, La Galerie du Dourven à Trédrez Locquémeau, Le centre d’art de Pougues les Eaux, L’Espace Croix Baragnon à Toulouse…).

Nous sommes nombreu.se.s à penser que développer un centre d’art sur son territoire est une chance offerte à tou.te.s les citoyen.ne.s. La présence sur ce territoire rural de La cuisine est une occasion unique pour comprendre les questions urgentes liées à l’alimentation, l’agriculture, l’écologie et au-delà, pour redonner une place nouvelle à l’art et à la création au cœur de la société.

C’est pourquoi nous demandons à Monsieur Morgan Tellier, maire de Nègrepelisse, de ne pas céder aux sirènes de l’appauvrissement culturel de nos zones rurales, en étant celui qui “fermera définitivement La cuisine”.



 

Articles associés

Affiner vos résultats

- Partenaires -