- Publicité -


Edition: Jacquie Barral (Montpellier), Le dessin en belle page. Editions Artfolage

 

Présentation par l’éditeur:
L’artiste Jacquie Barral se centre ici sur le dessin, cet autre langage proche de la poésie par ses capacités magiques, intuitives, voire rêveuses de saisie du monde.

Elle tente d’en révéler quelques clés en questionnant sa propre création de livres d’artiste. En contrepoint, le poète James Sacré aborde les interrogations et les doutes que suscite la rencontre de l’image et de l’écrit au sein de ces livres d’artiste.

Jacquie Barral partage son temps entre Saint-Etienne et Montpellier

 



- Publicité -
Article précédentA Toulouse, clap de fin pour Mix’ Art Myrys, et enterrement du projet culturel dans l’ex-prison Saint-Michel
Article suivantPhilippe Guionie quitte Toulouse pour Niort où il devient directeur de la Villa Pérochon