- Publicité -


A Nîmes, inauguration de la Première Contemporaine, manifestation triennale

C’est parti pour la première triennale artistique souhaitée par la ville de Nîmes: Contemporaine de Nîmes démarre ce vendredi 5 avril et se poursuit avec de très nombreux rendez-vous artistiques jusqu’au 23 juin.

Cette édition inaugurale a pour thème la jeunesse et la transmission intergénérationnelle, et s’intitule logiquement Une nouvelle jeunesse. Elle a été conçue par les directeurs artistiques Anna Labouze & Keimis Henni, choisis après un appel d’offre et s’articule autour de quatre axes :

  • Une grande exposition pluridisciplinaire à travers la ville construite autour de binômes intergénérationnels d’artistes
  • Des temps forts faisant la part belle aux arts vivants et performatifs qui revisitent des souvenirs d’enfance et de jeunesse
  • Des “maisons”, relais de la triennale dans différents quartiers avec des résidences d’artistes
  • Une programmation associée conçue avec plusieurs acteurs culturels nîmois en écho au thème de la triennale.

Tous les projets présentés comportent une dimension participative en associant des habitants de Nîmes à la création.

  • La ville avait annoncé le lancement de cette triennale peu avant la célébration des trente ans de Carré d’Art en 2023. Elle avait alors indiqué se lancer dans une dynamique nouvelle en matière d’art contemporain: les 30 ans de Carré d’art, cette triennale, mais d’autres projets sont dans les cartons: une future fondation Claude Viallat ou encore des ateliers d’artistes dans le quartier Pissevin…


 

- Publicité -
Article précédentEn Catalogne (française et espagnole), 7 partenaires créent Exilis, un réseau autour de la guerre d’Espagne et de la Retirada
Article suivantA Toulouse, clap de fin pour Mix’ Art Myrys, et enterrement du projet culturel dans l’ex-prison Saint-Michel