- Publicité -


Une œuvre de Mohamed Lekleti (Montpellier) entre dans le fond du Detroit Institut Art Museum (Etats-Unis)

 

Lekleti – L’aube avait du plomb dans l’aile – Masque passeport et technique mixte sur papier marouflé sur bois -110×160 -2022- crédit: M. Lekleti

Mohamed Lekleti a participé mi-février au salon 1.54 de Marrakech où il était représenté par la galerie 38 de Casablanca/ Marrakech.

La galerie présentait également des œuvres de Barthélémy Toguo et Konaté.

C’est au cours de ce salon que l’un des plus grands musées des Etats-Unis, le Detroit Institut Art Museum, a acheté à l’artiste l’œuvre intitulée L’aube avait du plomb dans l’aile. C’est le seul artiste présent pendant le salon et sur l’ensemble des off à avoir bénéficié d’une acquisition par ce musée.

Ce début 2024 fait suite à une année 2023, qui avait déjà été riche en sollicitations de la part des musées et institutions en France et au Maroc.

  • Mohamed Lekleti sera présenté début avril en solo show à Art Paris, organisé par la Galerie Delaunay.


     

- Publicité -
Article précédent A Lectoure (Gers), La Verrière rouge, nouvel espace artistique, lance un appel à candidatures pour une expo
Article suivantA Lodève, la Communauté de communes ouvre un nouvel espace d’exposition, le Cellier des Chanoines