- Publicité -


A Bram (Aude), décès de Monique de Guillebert des Essars, donatrice des Essarts à la ville

crédit: Ville de Bram

Monique de Guillebert des Essars vient de disparaître à 94 ans. Cette femme a permis à Bram de bénéficier d’une maison de maître du XVIIIe et de son jardin de deux hectares au cœur de sa commune: sans descendance directe, c’est elle qui lègue en 2004 à la ville, dirigée alors par André Viola, ce qui s’appelle aujourd’hui Essarts, espace arts et cultures de Bram, un lieu culturel accueillant notamment de nombreuses expositions.

La mairie restaura dans un premier temps le parc avant de transformer la maison de maître en espace culturel, selon le souhaite de sa légataire. En 2014, soit dix ans après le legs, la mairie pouvait ouvrir le Domaine des Essarts.

La mairie va rendre hommage à cette bienfaitrice, qui disparaît alors que le Domaine fête ses dix ans cette année.

  • Le Domaine des Essarts accueille actuellement une exposition d’Elia Pagliarino.



- Publicité -
Article précédentA Montpellier, l’appel à candidature pour le Festival des artistes prolongé jusqu’au 14 février
Article suivantLes Frac organisent Art & Sport: 14 expos dans 14 régions. En Occitanie, elle aura lieu à Nîmes