- Publicité -


Edition: Anne Sauvageot (Toulouse), L’art et la cécité. Voir et ne pas voir

Anne Sauvageot est sociologue, professeur à l’Université à Toulouse.

Présentation de son nouvel ouvrage par Marc Escola:
De tous les archétypes qui peuplent nos imaginaires depuis les temps les plus anciens, la figure de l’aveugle, demeure sans doute l’une des plus présentes.
La peur des ténèbres entretient toutes sortes de fantasmagories, celles de nos mythologies grecques comme celles des récits bibliques, celles de la littérature comme celles des arts tout au long de leur histoire.
Comment ainsi comprendre et interpréter la démarche d’artistes contemporains qui ont fait de la cécité leur thématique ?
Si certains d’entre eux choisissent d’œuvrer en partenariat avec des aveugles — Sophie Calle, Miquel Barceló, Javier Téllez, Prune Nourry… — d’autres s’exercent eux-mêmes à peindre ou sculpter en aveugle, notamment les yeux bandés ou obturés, tels Robert Morris, Giuseppe Penone, Claude Jeanmart [Toulouse, ndlr].
Comment nous donnent-ils à interpréter la cécité, à la voir et à la comprendre ? La réflexion de manière plus large porte sur la dialectique du voir et du ne pas voir. Les frontières entre le visible et l’invisible sont en effet de plus en plus ténues.
Certains artistes et scientifiques travaillent ensemble pour donner à voir ou redonner à voir certaines œuvres retravaillées à des échelles inédites, celles du musée du Louvre entre autres“.

  • Anne Sauvageot, professeure émérite de l’Université Toulouse 2 Jean Jaurès, est une sociologue dont les thèmes de recherche portent sur la sociologie de l’image et des nouvelles technologies, l’art moderne et contemporain, l’art et science et la biographie, comme en témoignent ses principales publications : Figures de la publicité, figures du monde (PUF, 1987) ; Voirs et savoirs. Esquisse d’une sociologie du regard (PUF, 1994) ; Les Cinq Sens de la création. Art, technologie, sensorialité(collectif avec Mario Borillo, Champ Vallon, 1996) ; L’Épreuve des sens. De l’action sociale à la réalité virtuelle (PUF, 2003) ; Sophie Calle, l’art caméléon (PUF, 2007) ; Images et mirages @ nanosciences. Regards croisés (Hermann, 2011) ; Jean Baudrillard. La passion de l’objet (PUM, 2014) ; Luc et Christian Boltanski. Fraternité (La Lettre volée, 2017) ; Le Partage de l’œuvre. Essai sur le concept de collaboration artistique (L’Harmattan, 2020) ; Georges Bemberg. Un collectionneur du XXe siècle (Privat, 2023). [collectionneur dont les collections sont à l’origine la Fondation Bemberg, qui vient de réouvrir à Toulouse, ndlr].
- Publicité -
Article précédentFondation Bemberg: réouverture des portes le vendredi 2 février
Article suivantAu Grau-du-Roi (30), le Seaquarium accueille une installation de l’artiste Lila Demarcq