- Publicité -


Le montpelliérain Abdelkader Benchamma parmi les quatre artistes en lice pour le prix Marcel Duchamp 2024

 

Le montpelliérain Abdelkader Benchamma figure parmi les quatre artistes en lice pour le prix Marcel Duchamp 2024.

Les autres artistes sélectionnés sont Gaëlle Choisne, Angela Detanico & Rafael Lain et enfin Noémie Goudal.

Organisé depuis 25 ans par l’Adiaf (Association pour la diffusion internationale de l’art français), le prix Marcel Duchamp sera remis le 17 octobre. Il est doté de 90 000 €, dont 35 000 € pour le lauréat.

Les quatre finalistes bénéficient d’une exposition en octobre au Centre Pompidou. 

Pour la première fois, le jury international qui a sélectionné les quatre finalistes intégrait deux artistes : Thomas Hirschhorn, lauréat du premier prix Duchamp en 2000, et l’artiste belge Otobong Nkanga. Le jury était présidé par Xavier Rey, directeur du musée d’Art moderne.

  • Abdelkader Benchamma, né à Mazamet en 1975, est diplômé des Beaux-Arts de Montpellier (2000) et de Paris (2003).
    En 2005, il participe à l’exposition Draw !, à la galerie du jour agnès b. En 2011, sa seconde exposition à la galerie du jour agnès b., Dark Matter, est accompagnée par la parution du premier ouvrage qui lui est consacré. Également en 2011, il participe à l’exposition The future of a promise lors de la 54e Biennale de Venise et à l’exposition inaugurale du Mathaf, Told Untold Retold à Doha.
    En 2015, il est invité par le Drawing Center à New York pour inaugurer leur nouveau projet de dessin muraux : The Wall Drawing commission.
    Abdelkader Benchamma publie la même année Random, ouvrage de 250 pages entre bande dessinée, et livre de dessin qui met en scène la création d’un monde semblable au nôtre mais traversé d’événements mystérieux.
    Fin  2016, la Cité des sciences et de l’industrie à Paris intègre l’oeuvre Matière Noire, première réalisation pérenne de l’artiste.En 2018, il est résident à la Villa Médicis à Rome.En 2019, à l’occasion de la manifestation “100 artistes dans la ville“, organisée à Montpellier, le commissaire du Mo. CO, Nicolas Bourriaud propose à Abdelkader Benchamma de réaliser une oeuvre. Ce sera Cosma, Place Roger Salengro, une installation à partir d’incrustations de plaques de marbre de Rabat et de Saint-Pons-de-Thomières (Tarn, d’où il est originaire) complétée de peintures sur le sol de la place.

    Depuis 2019, il est représenté par la Galerie Templon, Paris – Bruxelles – New York.

    Le lauréat 2018: Abdelkader Benchamma, lors de sa résidence à la Villa Médicis
    Crédits : Sandra Patron


 

- Publicité -
Article précédentA Toulouse, le Sétois Jean-Michel Othoniel retenu pour le vitrail de la rosace de la Basilique Saint-Sernin
Article suivantDixième concours Golden Street-art des plus belles fresques réalisées en France en 2023: des artistes montpelliérains et toulousains en lice