- Publicité -


La vie des musées

A Tarbes, le musée Massey propose un nouvel accrochage et valorise les six œuvres “MNR” (spoliées par les nazis)

 

musee massey

A Tarbes, le musée Massey propose un nouvel accrochage des œuvres emblématiques de ses collections.

Parmi les trois thématiques abordées, celle du statut des œuvres “musée nationaux récupérations” , autrement dit MNR: les œuvres qui ont été spoliées par les nazis durant la seconde guerre mondiale, qui ont ensuite été rendues à leur pays d’origine, et ont intégré les collections nationales sous un statut particuler, dans l’attente que leurs anciens propriétaires se manifestent.

Le musée met ainsi en avant les six œuvres au statut MNR dans ses collections : des œuvres du XVIe et XVIIe siècles dont trois appartenaient à Hermann Goering, bras droit de Hitler et plus grand collectionneur de toute l’équipe hitlérienne.

Les deux autres axes  retenus pour ce nouvel accrochage sont ceux de la restauration de peintures et de sculptures, et la présentation de chefs d’œuvres connus ou inconnus.

  • La France compte plus de 2000 œuvres MNR, dont ces six œuvres déposées à Tarbes après guerre.
  • Accrochage en place jusqu’au 26 mai 2024.

 



 

- Publicité -
Article précédentA Toulouse, les habitants ont choisi la fresque qu’ils souhaitent voir dans leur quartier
Article suivant2024 en Aveyron: les dix ans du musée Soulages, les trente ans des vitraux de Conques, les cent ans de la ganterie Fabre