- Publicité -


Une année riche en présence dans les musées pour Mohamed Lekleti (Montpellier)

 

Œuvre acquise par la Fondation de la Société Générale et exposée jusqu’au 24 janvier au Musée Mohamed VI à Rabat. 2m80x1m50. Crédit: M. Lekleti

Le peintre montpelliérain, Mohamed Lekleti, a eu une année 2023 riche en sollicitations de la part des musées et institutions en France et au Maroc.

Il a participé à l’exposition qui s’est tenue au Musée d’art contemporain de Lisbonne, intitulée Des artistes pionniers marocains jusqu’aux artistes contemporains emblématiques de la scène contemporaine marocaine.

Son travail est également entré dans les collections permanentes du très récent Musée d’art contemporain d’Agadir.

L’artiste a aussi participé à l’exposition collective Incarnation, au Musée d’art contemporain de Lyon (MAC) entouré de nombreux artistes, notamment Orlan, Bruce Nauman, Bernard Venet.

Par ailleurs, le Musée Mohamed VI à Rabat a prêté ses cimaises à la Fondation de la Société Générale pour qu’elle expose sa collection 110 ans de collection 110 artistes dans lequel figure l’artiste montpelliérain.

Enfin, une de ses œuvres est également intégrée, cette année, le fonds du Centre National des Arts Plastiques (CNAP).



 

- Publicité -
Article précédentA l’affiche: Nathalie de Zan et Ronald Curchod à Toulouse, Nathalie Le Gall à Montpellier
Article suivantLa galerie At Down (Montpellier) participe pour la 4e fois à District 13, la vente d’art urbain, Hôtel Drouot à Paris