- Publicité -


La vie des musées

A Toulouse, Lauriane Gricourt succède à Annabelle Ténèze à la direction du musée des Abattoirs

© les Abattoirs, Musée – Frac Occitanie Toulouse, photo. : Philippe Servent

Le jury de sélection qui s’est tenu à deux reprises fin novembre et début décembre a finalement confié la direction du musée des Abattoirs à Lauriane Gricourt, déjà employée dans l’établissement en tant que conservatrice et commissaire d’exposition.

Lauriane Gricourt succède à Annabelle Ténèze, directrice des Abattoirs de 2016 à 2023, et prendra ses fonctions le 1er janvier 2024.

Le jury, qui devait départager dans la dernière ligne droite cinq candidats, était composé de
– Pierre Esplugas-Labatut et Francis Grass, pour la Ville de Toulouse,
– Serge Regourd et Pierre Lacaze, pour la Région Occitanie,
– Deux représentants de l’État (Drac Occitanie et Direction Générale de la Création artistique – Ministère de la Culture)
– Laurent Le Bon, Président du Centre Pompidou (Paris)
– Marta Gili, ancienne Directrice de l’École nationale supérieure de photographie (Arles) et du Jeu de Paume (Paris).

Lauriane Gricourt occupe depuis 2022 le poste de conservatrice et commissaire d’exposition aux Abattoirs Musée – Frac Occitanie Toulouse. Elle a étudié l’histoire de l’art et la muséologie à l’École du Louvre (Paris).
Son travail de recherche se concentre sur les pratiques artistiques corporelles et performatives.
Elle est également membre fondatrice du Collectif Enoki avec lequel elle développe des projets autour du lien entre art et alimentation auprès de lieux tels que le MAC VAL (Vitry sur-Seine), Zone sensible (Saint-Denis), la Chaire Alimentation du monde UNESCO (Montpellier).
Elle a occupé les postes de cheffe de projet au Musée Maillol (Paris), responsable des collections à la Fondation Carmignac (Paris-Porquerolles) et senior curator à la Fondation Cartier pour l’art contemporain (Paris).
Elle a notamment co-organisé les expositions des artistes Shona Illingworth, Liliana Porter, Tabita Rezaire, et prépare avec Annabelle Ténèze et Julie Crenn en 2024 un projet d’exposition pour les Abattoirs intitulé Artistes et paysans. Battre la campagne.

Un poste de conservateur ou conservatrice sera donc ouvert aux Abattoirs, Musée – Frac Occitanie Toulouse pour la remplacer sur les fonctions qu’elle occupe actuellement et conformément à l’appellation des Musées de France.



 

- Publicité -
Article précédentA Montpellier, le maire prête une œuvre de JonOne au musée privé Parcelle 473
Article suivantDans le Gard, Perrier fait appel à Philippe Starck pour fêter les 160 ans de sa bouteille