- Publicité -


Le Crac Occitanie, Mécènes du Sud et le Centre d’art 40 m3 (Rennes) lauréats du Festival  ¡Viva Villa!

 

Le Crac Occitanie et Mécènes du Sud Montpellier-Sète-Béziers font partie des 13 projets lauréats de l’édition 2024-2025 du Festival ¡Viva Villa!

¡Viva Villa! est une initiative portée par quatre résidences d’artistes à l’étranger : la Casa de Velázquez (Madrid), la Villa Albertine (États-Unis), la Villa Kujoyama et la Villa Médicis (Rome).
Programme de soutien à la production et diffusion artistique contemporaine, ¡Viva Villa! coproduit et accompagne des manifestations culturelles qui valorisent les parcours d’artistes après leurs résidences. La saison 2024-2025 de ¡Viva Villa! se déploie dans toute la France avec 13 manifestations associant plus de 80 artistes ayant séjourné dans l’une des quatre résidences à l’étranger. 

  • Le Crac Occitanie est lauréat avec l’exposition collective intitulée “Yvonne Rainer: A Reader” conçue par la commissaire Arlène Berceliot Courtin, pensionnaire à la Villa Albertine à New York en 2022. Programmée en 2025 au Crac Occitanie à Sète, l’exposition célèbrera la vie et la création d’Yvonne Rainer, danseuse, chorégraphe et cinéaste nord-américaine, avec la participation d’artistes invités et une sélection d’œuvres transcendant les frontières entre les arts visuels, la danse, le cinéma, la performance et la littérature.
  • Mécènes du Sud Montpellier-Sète-Béziers, le centre d’art 40mcube et la commissaire d’exposition Karin Schlageter sont sélectionnés pour leur projet « Souviens-toi… ou à défaut, invente ». Une exposition aura lieu simultanément à Montpellier et Rennes, de février à mai 2025. Cette double-proposition invitera à inventer les parts manquantes ou absentes de l’Histoire, réécrire les mémoires, à investir les zones d’ombre de nos histoires.  Ce projet est le fruit de la recherche réalisée par la commissaire Karin Schlageter durant sa résidence à la Villa Kujoyama.

 

 

Cette actualité bénéficie d’une publication sur nos deux sites.


 

- Publicité -
Article précédentEdition: Georges Risgallah, Voyage au bout de mes masques
Article suivantLe duo de designers toulousains Rovo retenu pour la résidence sur les papiers d’agrumes, lancée par le MIAM et La Fenêtre