- Publicité -


A Paris, les Aveyronnais se mobilisent pour sauver une fresque en hommage à Soulages

 

crédit: Festival Mont-Aveyron

En juin dernier se tenait à Paris la première édition d’un nouveau festival, Mont-Aveyron, destiné à mettre en valeur ce département et ses talents.

Dans ce cadre, le street-artiste Jo di Bona réalisait à Montmartre une fresque en hommage à Pierre Soulages.

Le mois dernier, le co-auteur du festival, Benjamin Riot, a d’abord annoncé que l’œuvre pourrait être détruite si personne ne se manifestait pour l’acquérir courant novembre. Finalement, une solution provisoire a été trouvée, et la fresque est désormais stockée dans les salons de l’Aveyron dans le XIIè arrondissement.

Jo di Bona, connu avant tout pour ses portraits très colorés a toujours voué une admiration à Pierre Soulages et avait été invité en 2014 par le Musée Soulages à Rodez pour faire un workshop autour de son travail et de l’Art Urbain avec plusieurs classes, et de réaliser également une fresque dans la rue.

Suite à ces annonces, les choses ont bougé et des solutions pourraient se dessiner en région Occitanie, notamment en Aveyron, et pourquoi pas au collège Pierre Soulages de Marcillac-Vallon.

A suivre.



 

- Publicité -
Article précédentA Gruissan (11), la street-artiste Axelle Sodade (Perpignan) réalise deux fresques pour les 50 ans de la station
Article suivantA Toulouse, Le Minotaure et l’Araignée dans les rues de la ville à la Toussaint 2024