- Publicité -


Les cinq finalistes 2023 du Prix de la Jeune Création de l’Atelier Blanc (Aveyron): Soraya Abdelhouaret, Iris Frère, Coline Lasbats, Léa Toutain et Chloé Vanderstraeten

 

La commission du jury des 13e Prix Jeune Création de l’Atelier Blanc au Moulin des Arts de Saint-Rémy (Aveyron) et celle du 7e Prix du Département de l’Aveyron pour l’art contemporain ont délibéré en juillet autour de 98 candidatures reçues en 2023 pour l’ensemble des prix.

Les 5 artistes retenues par le Jury des Prix Jeune Création sont

  • Soraya Abdelhouaret, née en 1998. Vit et travaille à Aubervilliers. Diplômée de l’École Nationale Supérieure des Beaux arts de Paris
  • Iris Frère, née en 1995. Vit et travaille à Puteaux. Diplômée de l’Académie Royale des Beaux-Arts de Bruxelle
  • Coline Lasbats, née en 1992 à Tarbes. Vit et travaille à Clermont-Ferrand.
    Diplômée de ÉSDAD des Pyrénée
  • Léa Toutain, née en 2000 à St Germain-en-Laye. Vit et travaille entre Paris et l’Allemagne.
    (Beaux-arts de Paris/Staatliche Akademie der bildenden Künste à Karlsruhe)
  • Chloé Vanderstraeten, née en 1996. Vit et travaille à Paris. Diplômée de l’École Nationale Supérieure des Arts Décoratifs de Paris.

Les œuvres de ces cinq artistes sont présentés au Moulin des Arts de Saint-Rémy (Aveyron), jusqu’au 19 novembre.

Les Prix Jeune Création du Jury et du public seront remis à l’issue de cette présentation.

La lauréate du 7e Prix du Département pour l’art contemporain est Noémie Pilo, qui sera accueillie en résidence de création en 2024 au Moulin des arts.
Noémie Pilo vit et travaille à Paris. Elle a été diplômée de l’École des Arts Décoratifs en 2020.

=============

  • L’Atelier Blanc organise au Moulin des arts de St-Rémy la 13e édition des prix consacrés à la jeune création, en partenariat avec le Département de l’Aveyron qui décerne le 7e Prix du Département pour l’art contemporain.Trois prix sont décernés indépendamment, selon des modalités spécifiques à chacun : un par le jury Jeune Création de l’Atelier Blanc, un par le public et un par le Département de l’Aveyron.
    Depuis son existence, l’atelier blanc a reçu plus de 1000 candidatures, a exposé 120 artistes et réalisé 17 résidences de création.


- Publicité -
Article précédentA Lourdes, que faire des mosaïques d’un prêtre coupable d’abus sexuels
Article suivantAprès Uzès et Nîmes, le galeriste Hervé Solignat ouvre une 3e adresse à Biarritz